L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE

30 May

Expo Solo Show: Laurent MILLET "SOMNIUM"

Publié par Eric SIMON  - Catégories :  #Exposition solo show

Du 6 Mai au 14 Juin 2014

Somnium (somnii), nom latin neutre: rêve, songe.
Au figuré: rêverie, vaine imagination, fantasme, illusion, chimère.

Série SOMNIUM, 2014

Série SOMNIUM, 2014

Série SOMNIUM, 2014

Série SOMNIUM, 2014

Photographe et plasticien, il compose les chapitres d’une encyclopédie imaginaire, peuplée d’objets qu’il construit puis photographie dans des décors naturels ou dans son atelier. Ses assemblages sont des hybrides d’objets traditionnels, scientifiques, architecturaux, ou d’œuvres d’artistes dont il affectionne le travail. Chacune de ces constructions est l’occasion de questionner le statut de l’image : son histoire, sa place, les phénomènes physiques qui s’y rattachent et ses modes d’apparition.

Série SOMNIUM, 2014

Série SOMNIUM, 2014

L’exposition que nous lui consacrons, autour des notions de portrait et d’autoportrait, fait écho à la rétrospective que le musée des Beaux-Arts d’Angers lui dédie du 17 mai au 16 novembre 2014, « Les enfantillages pittoresques ». L’acte créatif, la figure de l’artiste, du « modeleur », ainsi que le lieu de l’expérimentation – l’atelier, y seront évoqués à travers trois séries distinctes : Les  derniers jours d’Emmanuel Kant, Translucent Mould of Me, et une nouvelle série d’ambrotypes « Somnium».

Série les derniers jours d'Emmanuel KANT, tout va bien Mr. KANT", 2008-2009

Série les derniers jours d'Emmanuel KANT, tout va bien Mr. KANT", 2008-2009

La série « Les Derniers Jours d’Emmanuel Kant » fut réalisée en 2009 d’après le roman éponyme de Thomas de Quincey décrivant la fin de vie du philosophe. Avec la vieillesse, la logique et la rigueur de sa pensée quittent peu à peu le grand savant. Son jugement se fausse, ses théories vacillent et les idées qu’il développe sont tronquées. Le grand penseur devient un bricoleur : l’atelier se confond avec le cabinet de travail durant une série d’expériences hybrides à la finalité incertaine.

"Série Translucent Mould of Me", 2013

"Série Translucent Mould of Me", 2013

Dans « Translucent Mould of Me », série d’autoportraits conçue en 2013, le protagoniste est comme perdu et enfermé dans un espace indéfini parfois ponctué d’objets ou d’images comme autant de traces, de souvenirs, d’autres moments, d’autres mondes. Seule la présence énigmatique d’une ligne, unique élément fixe dans un monde flou, semble encore faire lien avec le monde physique/réel.

"Série Translucent Mould of Me", 2013

"Série Translucent Mould of Me", 2013

Ces deux séries sont des versions différentes et complémentaires de l’autoportrait, jonglant avec la logique de l’homme seul, ses dérapages fictionnels, ses décrochages de l’espace normé. Une sorte d’enfermement dans la rêverie qui produit une impuissance conceptuelle pour Kant et un déplacement du corps dans un espace qui n’en est pas un dans le cas de Translucent.

"Série Translucent Mould of Me", 2013

"Série Translucent Mould of Me", 2013

Les ambrotypes, composés de formes géométriques où l’artiste appara ît parfois en transparence, sont des ponctuations plus radicales et mélancoliques de cet univers. Les constructions géométriques, qui apparaissent régulièrement dans le travail de Laurent Millet, sont représentatives de son goût pour la méthode.

Mais, ici le volume géométrique est également proche de se perdre dans l’informe, dans la masse noire et indéfinie du fond. Et le personnage qui tente quelque fois de s’en approcher pour la saisir, sans succès, paraît lui aussi se diluer dans le flou et les profondeurs de la plaque de verre.

Série les derniers jours d'Emmanuel KANT, 2008-2009

Série les derniers jours d'Emmanuel KANT, 2008-2009

Ces trois séries mises en perspective, tentent toutes, de manière différente et décalée, de dresser un portrait de l’artiste. 

L’élan créatif aux résultats ridicules chez Kant, domine la vie. Le sentiment d’ isolement, de perte de soi, et d’aliénation, semblent le décor de Translucent.

Et toujours présentes, l’impression d’inachèvement, la quête vers l’idée ou l’objet crée, que l’on a du mal à cerner dans sa globalité, que l’on ne parvient à saisir. Mais l’artiste le peut-il vraiment ?

Série les derniers jours d'Emmanuel KANT, ne vous fatiguez pas Mr. KANT", 2008-2009

Série les derniers jours d'Emmanuel KANT, ne vous fatiguez pas Mr. KANT", 2008-2009

Laurent millet est né en 1968. Il vit et travaille à La Rochelle et enseigne à l’Ecole Supérieure des Beaux-arts d’Angers. 

La Galerie Particulière

16, rue du Perche

75003 Paris

& La (deuxième) Galerie Particulière I 11, rue du Perche I 75003 Paris

 

http://www.lagalerieparticuliere.com

 

Horaires d'ouverture: Du mardi au samedi de 11h00 à 19h00.

Archives

À propos

L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE