L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE

10 Jun

Expo Solo Show: Lyndi SALES "Lumière préternaturelle"

Publié par Eric SIMON  - Catégories :  #Expo Solo Show

Du 10 Mai au 21 Juin 2014

Cornea II, 2014

Cornea II, 2014

« Je me retrouvais où j’avais été tandis que je regardais les fleurs  j’étais revenu dans un monde où tout brillait de la lumière intérieure et était infini dans sa signification »

Réalités et perception sont au cœur de l’œuvre de Lyndi Sales.

L’artiste interroge notre capacité et notre désir de regarder et voir. A ces questionnements physiologiques et psychologiques s’ajoute une idée, une aspiration d’ordre utopique. Fascinée par la science et l’ésotérisme, l’artiste transforme expériences personnelles et faits de société en une réflexion plastique universelle.

Being and Becominig, 2014

Being and Becominig, 2014

Ainsi, la perte d’un être cher la mène à l’exploration de la fragilité et du hasard, tandis qu’un trouble de la vue la conduit vers l’étude de la vision. Aussi concret que puisse être le point de départ de son travail, Lyndi Sales cherche la métaphore et la symbolique. Son travail est animé par une profonde curiosité pour l’humain, le sens de l’existence et le besoin de transcendance de l’Homme  sujets dont elle offre une approche jubilatoire.

Vesica Pisci - Comet paths, 2014

Vesica Pisci - Comet paths, 2014

Shatter, 2014

Shatter, 2014

Lumière Préternaturelle

Les œuvres que présente Lyndi Sales à la galerie Maria Lund prennent la forme de découpages laser sophistiqués, sur papier et plexiglass. Elles sont inspirées par les réflexions sur la perception dont Aldous Huxley fait état dans Les portes de la perception. Le titre même de cet ouvrage fait référence à une citation de l’artiste William Blake : Si les portes de la perception étaient nettoyées, chaque chose apparaîtrait à l’homme telle qu’elle est, infinie.

Vesica Pisci - Ontology, 2014

Vesica Pisci - Ontology, 2014

On retrouve ici la fascination de Lyndi Sales pour les analogies troublantes entre infiniment grand et infiniment petit. Ainsi, dans les réseaux de formes graphiques que découpe l’artiste, le spectateur perd toute notion d’échelle et de logique.

Les collages de papiers et de couleurs multiplient le sens, les significations, tandis que les surfaces semi-transparentes, irisées et brillantes du Perspex  une forme de plexiglass  suggèrent une multitude d’univers parallèles qui se reflètent, s’influencent et se répondent.

Les œuvres font références aux symboles spirituels tels que le Vesica piscis  deux cercles qui s’entrecroisent, métaphore de l’union, de la conception, du passage entre vie et mort et transition du physique au spirituel mais également aux interrogations scientifiques quant à la matière noire ou le champ magnétique de la terre.

Dark matter and Magnetic field, 2014

Dark matter and Magnetic field, 2014

Surveillance Satelloite II, 2014

Surveillance Satelloite II, 2014

En partant de modèles et de signes établis, Lyndi Sales suggère un dépassement, une réalité élargie, en écho au titre de l’exposition Lumière préternaturelle signifiant une lumière autre, au-delà du naturel.

Web, 2014

Web, 2014

Une oeuvre monumentale de LYNDI SALES est exposée au Bon Marché Rive Gauche. Il s’agit d’une exposition dans le cadre du programme L’Entrée sur l’art contemporain. L’espace d’exposition se trouve au premier étage en prenant l’escalator quand on accède par l’entrée du magasin située à l’angle de la Rue du Bac et la Rue de Sèvres.

  jusqu’au 6 septembre 2014 :

 

A U D I E N C E   ( 2 0 1 0 ) 300 x 300 cm

Cette installation monumentale a la forme un œil, composé d’une multitude de petits iris suspendus ; elle représente simultanément l’organe de la vue et l’idée d’un groupe, d’un ensemble de regards. L’œuvre fait partie d’une série, « Vision double », développée par Lyndi Sales après qu’on lui ait découvert un astigmatisme à l’œil droit. Ce diagnostic a déclenché toute une interrogation sur la vision et sur la perception : comment regardons-nous ? Que choisissons-nous de voir ? Que ne voulons-nous ou ne pouvons-nous pas voir ? Qu’est-ce que nous aimerions voir ? L’œuvre est un symbole de l’œil qui observe, protecteur, mais aussi de l’œil qui voit plus loin. Audience reflète un désir humain d’évasion, d’utopie, de déformation et de transformation devant une réalité parfois douloureuse qu’il faut oser regarder en face.

Audience, 2010

Audience, 2010

(Détail) Audience, 2010

(Détail) Audience, 2010

Expo Solo Show: Lyndi SALES "Lumière préternaturelle"
Expo Solo Show: Lyndi SALES "Lumière préternaturelle"

Galerie Maria Lund

48, rue de Turenne
75003 Paris

 

www.marialund.com

 

Horaires d'ouverture: Du mardi au samedi de 12h à 19h.

Archives

À propos

L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE