L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE

09 Feb

Expo Photographie Contemporaine: Joel-Peter WITKIN & Paolo GIOLI « âmes qui vivent »

Publié par Eric SIMON  - Catégories :  #Expo Photographie Contemporaine

Expo Photographie Contemporaine: Joel-Peter WITKIN & Paolo GIOLI « âmes qui vivent »

Du 15 janvier au 14 mars 2015

 

Joel-Peter Witkin
Bientôt trente ans de collaboration et de complicité transformées, au fil des ans, en amitié. Après près de quinze expositions personnelles à la galerie, et deux, voire trois fois plus, «  hors les murs », que ce soit dans des institutions ou dans d’autres galeries, soudainement, une exposition bicéphale, Joel-Peter Witkin / Paolo Gioli.

 

Il faut tout d’abord, rendre hommage au grand galeriste italien de Brescia, Massimo Minini, qui est venu me proposer ce choix et que je connais également depuis près de trente ans. Ensuite à Joel-Peter Witkin qui a accepté ce « challenge ». Une réponse gagnant/gagnant pour les deux artistes qui exposent dans deux lieux simultanément !

Courtesy Galerie Baudoin Lebon © Photo Éric Simon

Courtesy Galerie Baudoin Lebon © Photo Éric Simon

Joel-Peter Witkin et Paolo Gioli sont des créateurs qui ne sont pas vraiment photographes : ils utilisent tous deux le medium de la photographie pour aller vers une autre direction. Leur préoccupation commune est essentiellement picturale. La photographie est un support sur lequel les deux artistes vont intervenir, en triturant la matière, en travaillant la texture.

"Penis shoe with Turnips", 2012 de Joël Peter Witkin Courtesy Galerie Baudoin Lebon © Photo Éric Simon

"Penis shoe with Turnips", 2012 de Joël Peter Witkin Courtesy Galerie Baudoin Lebon © Photo Éric Simon

"Nartura", 2007 de Paolo Giuli Courtesy Galerie Baudoin Lebon

"Nartura", 2007 de Paolo Giuli Courtesy Galerie Baudoin Lebon

"Religion of Self interest, New Mexico", 2013 de Joël Peter Witkin Courtesy Galerie Baudoin Lebon © Photo Éric Simon

"Religion of Self interest, New Mexico", 2013 de Joël Peter Witkin Courtesy Galerie Baudoin Lebon © Photo Éric Simon

L’un ( Joel-Peter Witkin) se sert de l’Histoire de l’Art pour la digérer et l’ingérer dans son œuvre ; l’autre (Paolo Gioli) photographe des statuaires ou assimilés appartenant à l’Histoire de l’Art.

Ces confrontations à la fois gémellaires et géographiques illustrent la complicité de certains intervenants du monde de l’Art qui restent attachés à leur passion et qui cherchent d’abord à communiquer cet amour et à servir de passerelle au spectateur et au collectionneur.

Seules la synergie et l’union feront force pour lutter contre un univers du marché de l’Art devenu (apparemment ?) mercantile.

Baudoin Lebon

"Execution of an extraterrestrial, Petersbourg V.A. 1864", 2013 de Joël Peter Witkin Courtesy Galerie Baudoin Lebon

"Execution of an extraterrestrial, Petersbourg V.A. 1864", 2013 de Joël Peter Witkin Courtesy Galerie Baudoin Lebon

"Natura", 2007 de Paolo Giuli Courtesy Galerie Baudoin Lebon

"Natura", 2007 de Paolo Giuli Courtesy Galerie Baudoin Lebon

"Allegory for a New Age", 2014 de Joël Peter Witkin Courtesy Galerie Baudoin Lebon

"Allegory for a New Age", 2014 de Joël Peter Witkin Courtesy Galerie Baudoin Lebon

"Vessazioni", 2011 de Paolo Giuli Courtesy Galerie Baudoin Lebon

"Vessazioni", 2011 de Paolo Giuli Courtesy Galerie Baudoin Lebon

"Love in post modern obliviou", 2011 de Joël Peter Witkin Courtesy Galerie Baudoin Lebon

"Love in post modern obliviou", 2011 de Joël Peter Witkin Courtesy Galerie Baudoin Lebon

Joel-Peter Witkin est né en 1939 à New York, d’un père immigré lituanien juif et d’une mère catholique d’origine italienne. Il vit actuellement à Albuquerque (Nouveau-Mexique) où il a obtenu le grade de Master of Fine Arts à l’université du Nouveau-Mexique.

 

Witkin raconte longuement les débuts de sa recherche personnelle et la manière dont il com- mença à privilégier la photographie mise en scène et les modèles hors normes, recrutés par rencontres de hasard ou par petites annonces. Il fait en particulier le récit de son séjour dans une freak show et de l’amitié qu’il y noua avec les vedettes de ce spectacle. C’est à partir de cette période que s’élabore son style de prise de vue comme de tirage. Il tire lui-même ses épreuves, à peu d’exemplaires, et fait peu de prises de vues.

 

Bien que sa pratique photographique ne soit aucunement celle d’un reporter ou d’un photographe de l’événementiel, il voyage beaucoup. Sensible aux différentes cultures et aux atmosphères qu’elles engendrent, il photographie en maints pays, toujours selon le principe invariable d’une stricte et rigoureuse mise en scène, qu’il agence avec le plus grand souci du détail.

"Performers, n°1", 2011 de Joël Peter Witkin Courtesy Galerie Baudoin Lebon © Photo Éric Simon

"Performers, n°1", 2011 de Joël Peter Witkin Courtesy Galerie Baudoin Lebon © Photo Éric Simon

"Dietro il volto", 2011 de Paolo Giuli Courtesy Galerie Baudoin Lebon

"Dietro il volto", 2011 de Paolo Giuli Courtesy Galerie Baudoin Lebon

"The movement before achilles slays the amazon queen", 2014 de Joël Peter Witkin Courtesy Galerie Baudoin Lebon © Photo Éric Simon

"The movement before achilles slays the amazon queen", 2014 de Joël Peter Witkin Courtesy Galerie Baudoin Lebon © Photo Éric Simon

"Our daily bread", 2013 de Joël Peter Witkin Courtesy Galerie Baudoin Lebon © Photo Éric Simon

"Our daily bread", 2013 de Joël Peter Witkin Courtesy Galerie Baudoin Lebon © Photo Éric Simon

"Dietro il volto", 2011 de Paolo Giuli Courtesy Galerie Baudoin Lebon

"Dietro il volto", 2011 de Paolo Giuli Courtesy Galerie Baudoin Lebon

Paolo Gioli est né à Sarzano ( Italie ) en 1942. En 1960 il s’installe à Venise où il étude à la Scuola Libera del Nudo, une filière de l’Académie des Beaux Arts . C’est au début des années 80 que son travail phototgraphique sera internationalement reconnu avec des expositions person- nelles majeures : à l’Istituto Nazionale  per la Grafica - Calcografia di Romaen 1981, au Centre Pompidou à Paris et au Musée Nicéphore Niépce à Chalon sur Saône, en 1983 ; aux Rencontres Internationales de la Photographie à Arles où son travail sera exposé à plusieurs reprises ( 1982, 1996, 1998 ). Actuellement Gioli vit et travaille à Lendinara.

"Natura", 2007 de Paolo Giuli Courtesy Galerie Baudoin Lebon

"Natura", 2007 de Paolo Giuli Courtesy Galerie Baudoin Lebon

NATURÆ

«Comme toujours dans les polaroïds de Gioli, le cadre semble découpé, déchiré, non fini, inabouti. On y décèle des traces de chimie, ou d’alchimie peut-être : Gioli conserve les ‘déchets’ du polaroïd, ce qu’on jette d’ordinaire, les bordures imparfaites, les étuis des produits chimiques. Montrer la ‘cuisine’ du photographe, dévoiler le processus en même temps que le produit fini, ne rien cacher des manques, des imperfections, des erreurs, c’est se placer d’emblée aux antipo- des de la photo léchée, ‘bien faite’, trop bien faite.

Comme Gioli transfère lui-même l’image de la pellicule polaroïd au papier au moyen d’un rouleau à main, et qu’il n’appuie pas toujours avec une force égale, on voit, en bas des épreuves, des petits espaces blancs, vierges, des indentations pointues, traces d’un manque, empreintes d’un vide.»

Galerie Baudoin Lebon

8 Rue Charles-François Dupuis

75003 Paris

 

http://www.baudoin-lebon.com

 

 

Horaires d'ouverture : Du mardi au samedi de 11h à 19h

Archives

À propos

L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE