L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE

20 Sep

Expo Solo Show: Erró "50 Collages"

Publié par Eric SIMON  - Catégories :  #Exposition solo show

Expo Solo Show: Erró "50 Collages"

Du 11 septembre au 31 octobre 2015

 

Avant cependant d’être un collagiste, Erró est un peintre, et c’est en peintre, en «imagier» pourrait-on dire, qu’il s’approprie cette technique [le collage] et qu’il en renouvelle le genre, au service d’une ambition quasi encyclopédique.

 

C’est avec humour, mais non sans prétention qu’il déclare ainsi : «Il me semble que je suis comme une sorte de chroniqueur, de reporter, dans une énorme agence qui rassemblerait toutes les images du monde, et que je suis là pour en faire la synthèse. Mais, à bien y réfléchir, est-ce que Rubens travaillait autrement ? Il avait amassé à Rome un énorme matériel documentaire et il avait un nombre incroyable d’assistants. C’est un peu pareil, à cette différence près que, pour moi, tous les jours, des centaines de photographes, dessinateurs, éditeurs et autres jouent le rôle d’assistants.»

Collage de Erró. Galerie Louis Carré & Cie © Photo Éric Simon

Collage de Erró. Galerie Louis Carré & Cie © Photo Éric Simon

Collage de Erró. Galerie Louis Carré & Cie © Photo Éric Simon

Collage de Erró. Galerie Louis Carré & Cie © Photo Éric Simon

Collage de Erró. Galerie Louis Carré & Cie © Photo Éric Simon

Collage de Erró. Galerie Louis Carré & Cie © Photo Éric Simon

Collage de Erró. Galerie Louis Carré & Cie © Photo Éric Simon

Collage de Erró. Galerie Louis Carré & Cie © Photo Éric Simon

Collage de Erró. Galerie Louis Carré & Cie © Photo Éric Simon

Collage de Erró. Galerie Louis Carré & Cie © Photo Éric Simon

À la manière dont les maîtres de l’âge classique réalisaient des croquis préparatoires dans la nature qu’ils compilaient afin de former leurs paysages, Erró collecte les images et les assemble, considérant, dans un retournement dont il a le secret, le monde entier comme son atelier. Ce faisant, Erró se pose en témoin amusé et complice du chaos du monde, de ses travers et de ses débordements.

 

Collage de Erró. Galerie Louis Carré & Cie © Photo Éric Simon

Collage de Erró. Galerie Louis Carré & Cie © Photo Éric Simon

Collage de Erró. Galerie Louis Carré & Cie © Photo Éric Simon

Collage de Erró. Galerie Louis Carré & Cie © Photo Éric Simon

À travers ses collages, en bon fabuliste, mélangeant allégrement histoire de l’art et politique, personnages réels et fictifs, registres du reportage, de la peinture d’histoire, de la bande dessinée, de la propagande et de la publicité, Erró décrit crûment l’histoire et ses désastres. Il est, tout comme l’ont été Ésope, Rabelais, Bruegel l’Ancien ou Jérôme Bosch, un moraliste qui fait usage de l’humour afin de mieux nous renvoyer à notre vanité.

Julien Zerbone
 

Collage de Erró. Galerie Louis Carré & Cie © Photo Éric Simon

Collage de Erró. Galerie Louis Carré & Cie © Photo Éric Simon

Collage de Erró. Galerie Louis Carré & Cie © Photo Éric Simon

Collage de Erró. Galerie Louis Carré & Cie © Photo Éric Simon

Gudmundur Gudmundsson qui prendra plus tard le pseudonyme d’Erró, naît en 1932 à Ólafs- vík, dans le nord-ouest de l’Islande. Admis à l’école des Beaux-Arts de Reykjavík en septembre 1949, il obtient le diplôme de professeur d’art au printemps 1951.

En 1952, il se rend en Norvège où il étudie la gravure, la fresque et la peinture à l’académie à Oslo. Sa première exposition personnelle a lieu en 1955 à Florence, galleria Santa Trinità. En 1958, il se fixe à Paris où son travail est révélé dans le cadre de la Figuration narrative.

Au cours de ses voyages à travers le monde entier, Erró collecte des images (publicités, photos d’actualité, bandes dessinées, affiches, documents politiques) qui sont sa source d’inspiration. Il les choisit, les assemble, les accumule selon son bon plaisir – toujours avec humour, parfois avec angoisse et violence – sur les toiles pour former des tableaux qui sont autant à lire qu’à voir. La peinture est un lieu d’expérimentation, où il peut faire du vieux avec du neuf. Elle est la forme privée de l’utopie, le plaisir de contredire, le bonheur d’être seul contre tous, la joie de provoquer. Il révèle et dénonce les aberrations de notre société : consommation dirigée, érotisme mercantile, révolutions, américanisation de l’existence…

Dans certaines de ses compositions, il insère habilement des personnages de toiles de Ingres, Delacroix, Léger ou Picasso, lesquels se retrouvent cohabitant avec des stars du cinéma, des hommes politiques ou des héros de bandes dessinées.

Galerie Louis Carré & Cie

10 Avenue de Messine

75008 Paris

 

http://www.louiscarre.fr

 

Jours et horaires d’ouverture: Le lundi de 14h00 à 18h30
Du mardi au vendredi, de 10h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h30

Le samedi de 14h00 à 18h30.

Archives

À propos

L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE