L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE

15 Sep

Expo Solo Show: Marco MAGGI "Déplier"

Publié par Eric SIMON  - Catégories :  #Exposition solo show

Série "Déplier", 2015 de Marco MAGGI © Photo Éric Simon

Série "Déplier", 2015 de Marco MAGGI © Photo Éric Simon

Du 5 Septembre au 5 Octobre 2015

 

«Nous vivons dans une société dysfonctionnelle dans laquelle l’information est omniprésente mais où la réalité est devenue illisible et les arts visuels invisibles »

La galerie Xippas est heureuse de présenter la deuxième exposition personnelle de Marco Maggi à Paris. S’inscrivant dans la continuité de son exposition Global Myopia au Pavillon de l’Uruguay à la Biennale de Venise, le projet de Marco Maggi anéantit la distance entre l’œuvre et le spectateur instaurant ainsi une nouvelle expérience visuelle. Les dessins microscopiques, invisibles de loin, se dévoilent progressivement lorsque le spectateur s’approche de l’œuvre.

Détail Série "Déplier", 2015 de Marco MAGGI © Photo Éric Simon

Détail Série "Déplier", 2015 de Marco MAGGI © Photo Éric Simon

Série "Déplier", 2015 de Marco MAGGI © Photo Éric Simon

Série "Déplier", 2015 de Marco MAGGI © Photo Éric Simon

Détail Série "Déplier", 2015 de Marco MAGGI © Photo Éric Simon

Détail Série "Déplier", 2015 de Marco MAGGI © Photo Éric Simon

L’univers plastique de Maggi s’articule principalement autour d’un système de motifs linéaires découpésqui se détachent de la surface du papier ou du mur pour composer un entrelacs de creux et de pleins. Le dessin se transforme ainsi en relief à la fois foisonnant et discret. Cette structure se développe de manière organique formant un rhizome qui s’étend à l’infini. En suivant les méandres de cette cartographie imaginaire, le spectateur plonge dans un environnement immersif.

 

Les dessins de Maggi évoquent une écriture. Chaque motif minutieusement dessiné, puis découpé et détaché de la surface, constitue un nouveau signe qui enrichit le langage crypté développé par l’artiste. Dans chaque œuvre, ce vocabulaire évolue, générant de nouvelles formes qui fonctionnent comme des textes hermétiques dans l’espace; l’exposition devient ainsi un récit.

Série "Déplier", 2015 de Marco MAGGI © Photo Éric Simon

Série "Déplier", 2015 de Marco MAGGI © Photo Éric Simon

Série "Déplier", 2015 de Marco MAGGI © Photo Éric Simon

Série "Déplier", 2015 de Marco MAGGI © Photo Éric Simon

Série "Déplier", 2015 de Marco MAGGI © Photo Éric Simon

Série "Déplier", 2015 de Marco MAGGI © Photo Éric Simon

Le projet de Marco Maggi se déplie dans l’espace tout en épousant son architecture. Ladder, un escalier flottant en papier suspendu au plafond, sert d’introduction poétique à l’exposition. En entrant dans la salle principale, le spectateur est amené à suivre une longue ligne qui longe le mur.

Des dessins blancs, qui tapissent délicatement sa surface blanche, créent un relief fragile et quasi imperceptible, formant une phrase illisible qui nous conduit à l’installation de crayons. Retenus au mur par des cordes tendues sous forme d’arc, les crayons se muent en flèches. D’une force extrême accentuée par sa simplicité, cette œuvre cristallise la tension de l’instant précis de la création, quand le crayon touche la surface du papier.

 

Alors que les œuvres encadrées dessinent des zones confinées où le code abstrait de Maggi se déploie, Stating Quote, la dernière œuvre de l’exposition, incarne de manière plus littérale les liens avec l’écriture. Des dessins minuscules, telles des signes, s’échappent des pages d’une pile de livres fermés. Les mots se libèrent enfin et s’envolent.

Série "Déplier", 2015 de Marco MAGGI © Photo Éric Simon

Série "Déplier", 2015 de Marco MAGGI © Photo Éric Simon

Série "Déplier", 2015 de Marco MAGGI © Photo Éric Simon

Série "Déplier", 2015 de Marco MAGGI © Photo Éric Simon

Série "Déplier", 2015 de Marco MAGGI © Photo Éric Simon

Série "Déplier", 2015 de Marco MAGGI © Photo Éric Simon

Marco Maggi est né en 1957 à Montevideo en Uruguay. Il vit et travaille à New York.
Ses œuvres font partie de prestigieuses collections telles que celles du MoMA, New York, du Whitney Museum, New York, du Hirshhorn Museum and Sculpture Garden, Washington D.C., du Drawing Center, New York, du Walker Art Center, Minneapolis. Son œuvre est actuellement exposée au Pavillon de l’Uruguay à la Biennale de Venise jusqu’au 22 novembre. La galerie Josée Bienvenu à New York lui consacrera une exposition à partir du 10 septembre.

Galerie Xippas Paris

108, Rue Vieille Du Temple

Fr-75003 Paris

 

http://www.xippas.com

 

Heures d’ouverture: du mardi au vendredi 10h00 à 13h00 et 14h00 à 19h00.
et le samedi de 10h00 à 19h00.

Archives

À propos

L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE