L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE

19 Oct

Expo Peinture Contemporaine: Rosa Maria UNDA SOUKI "Angle Londres et Allende (1937-1954)"

Publié par Eric SIMON  - Catégories :  #Expo Peinture Contemporaine

"Memo y bonito se han ido", 2015 de Rosa Maria UNDA. Galerie Dukan © Photo Éric Simon

"Memo y bonito se han ido", 2015 de Rosa Maria UNDA. Galerie Dukan © Photo Éric Simon

Du 17 septembre au 31 octobre 2015

 

« Pourquoi vouloir des pieds alors que j’ai des ailes pour voler. » Frida Kahlo

 

La vie de Frida Kahlo peut être presque contenue tout entière dans cette phrase. Elle traverse, sur ses jambes abîmées, les événements de sa vie et de l’Histoire d’une violence parfois extrême , guidée par une force de vie qu’on voit rarement.

C’est le portrait de cette peintre, vitalement artiste et femme, que Rosa Maria Unda Souki a voulu dessiné, en retraçant l’histoire de sa maison, la Casa azul à Mexico,  le lieu qu’elle a habité de sa naissance à sa mort. Car, comme le dit Rosa « habiter n’est pas seulement s’approprier un espace, ni se placer dans un endroit précis. Par les rituels du quotidien, l’homme invente son habitat, aménage sa mémoire et construit l’univers qui le protège et l’encourage à aller vers l’ex- térieur. Ainsi, la maison est le moulage de son habitant, son refuge, son lieu d’intimité, l’endroit dont toutes les routes nous éloignent et où elles nous ramènent : le chez-soi. »

 

Et l’on découvre, qu’à travers l’histoire de cet habitat et de cette habitante hors du commun, c’est aussi sa propre expérience d’artiste et de femme que Rosa porte à nos regards.

"A tu regreso o despierto Corazon Dormido", 2015 de Rosa Maria UNDA. Galerie Dukan © Photo Éric Simon

"A tu regreso o despierto Corazon Dormido", 2015 de Rosa Maria UNDA. Galerie Dukan © Photo Éric Simon

"Ahora solo me quedan las manos", 2015 de Rosa Maria UNDA. Galerie Dukan © Photo Éric Simon

"Ahora solo me quedan las manos", 2015 de Rosa Maria UNDA. Galerie Dukan © Photo Éric Simon

D’origine vénézuélienne et ayant fini ses études au Brésil, Rosa arrive en France en 2004. Elle remporte cette même année, le premier prix de peinture du Prix Signatures (concours créé en 1959 sous l’égide d’André Malraux). Rosa trouve en France une émulation artistique qui dynamise sa carrière rapidement et son œuvre est bientôt reconnue au niveau européen. 

En 2010, la Casa Museo Federico García Lorca lui consacre une exposition monographique sur une série de peintures autour de la vie et de l’œuvre de cet artiste qui la touche. 

"Nada Màs", 2015 de Rosa Maria UNDA. Galerie Dukan © Photo Éric Simon

"Nada Màs", 2015 de Rosa Maria UNDA. Galerie Dukan © Photo Éric Simon

"En buena Compana", 2015 de Rosa Maria UNDA. Galerie Dukan © Photo Éric Simon

"En buena Compana", 2015 de Rosa Maria UNDA. Galerie Dukan © Photo Éric Simon

En 2011, elle participe au 56° Salon d’Art Contemporain de Montrouge – sous la direction de Stéphane Corréard – et obtient le Prix Spécial du Jury présidé par Antoine de Galbert, fondateur et président de la Maison Rouge. En tant que Lauréate du Salon, Rosa présente l’exposition Expropriation au Palais de Tokyo (novembre 2011) et devient l’une des artistes représentant la France à la Biennale itinérante Jeune Création européenne (JCE), entre 2011 et 2013. 

En 2011, elle commence à travailler à son projet sur Frida Kahlo. Deux ans plus tard, elle est en mesure de présenter les deux premiers volet de cet immense travail, qui sont alors exposés à l’Institut français d’Espagne à Madrid – soutien projet, avec le Musée Frida Kahlo au Mexique. A cette occasion, le travail de l’artiste fait l’objet d’un article dans Art Press (N° 407, janvier 2014), écrit par Anaël Pigeat – rédactrice en chef de la revue.

En 2014, elle remporte le Prix Acquisition Fondation Colas et est nommée au Fonds Canson® pour l’Art et le Papier.

"No Dejes de Cantar", 2015 de Rosa Maria UNDA. Galerie Dukan © Photo Éric Simon

"No Dejes de Cantar", 2015 de Rosa Maria UNDA. Galerie Dukan © Photo Éric Simon

C’est donc le troisième volet d’une grande fresque sur la Casa azul, réflexion profonde sur deux destins de femme mêlés –, que nous sommes heureux et fiers de vous présenter à la Galerie Dukan.

ROSA MARIA UNDA SOUKI est née en 1977 à  Caracas (Vénézuela). Elle vit et travaille actuellement à Belo Horizonte.

Galerie Dukan, Paris

24 rue Pastourelle

75003 Paris – France

 

http://www.galeriedukan.com



Horaires d'ouverture: du mardi au samedi de 14h à 19h.

Archives

À propos

L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE