L'ACTUALITÉ D'ART CONTEMPORAIN DE PARIS ET D’ÎLE-DE-FRANCE

01 Feb

Expo Collective Contemporaine: ROMA POP

Publié par Eric SIMON  - Catégories :  #Expo Collective Contemporaine

"Da Michelangelo", 1978 de Tano Festa - Courtesy Galerie Tornabuoni Art Galerie © Photo Éric Simon

"Da Michelangelo", 1978 de Tano Festa - Courtesy Galerie Tornabuoni Art Galerie © Photo Éric Simon

Du  21 janvier au 26 mars 2016

 

Après avoir consacré ses cinq premières années majoritairement à la scène artistique milanaise des années 60 avec des expositions consacrées à Fontana, Castellani, Dadamaino, Simeti et Scheggi. Tornabuoni Art inaugure l’ouverture d’un deuxième parcours dans l’art italien, à travers cette première exposition : Roma Pop.

"Luna Rossa", 1993 de Mario Céroli - Courtesy Galerie Tornabuoni Art Galerie © Photo Éric Simon

"Luna Rossa", 1993 de Mario Céroli - Courtesy Galerie Tornabuoni Art Galerie © Photo Éric Simon

"Per! Beatles", 1965 de Cesare Tacchi - Courtesy Galerie Tornabuoni Art Galerie © Photo Éric Simon

"Per! Beatles", 1965 de Cesare Tacchi - Courtesy Galerie Tornabuoni Art Galerie © Photo Éric Simon

"Sequenza di balletto", 1965 de Tano Festa - Courtesy Galerie Tornabuoni Art Galerie © Photo Éric Simon

"Sequenza di balletto", 1965 de Tano Festa - Courtesy Galerie Tornabuoni Art Galerie © Photo Éric Simon

A Rome, dans les années 60, le climat artistique est bien différent de Milan. La capitale bénéficie d’un dialogue plus direct avec les Etats-Unis et est sujette à une forte l’influence du langage du Pop Art américain.

Dès la fin des années 50, on assiste à la révélation des précurseurs de la scène Pop romaine comme Mimmo Rotella et ses célèbres décollages, puis d’autres artistes comme Mario Ceroli, l’Ecole de Piazza del Popolo, Tano Festa, Franco Angeli et Mario Schifano.

Ces expérimentations et recherches sur l’image se distinguent des autres scènes artistiques italiennes du moment comme la monocrhomie milanaise, l’expression formelle du Gruppo Forma et celle informelle du Gruppo degli Otto. Elles apparaissent en Italie à un moment crucial de l’évolution de la société et des coutumes du 20ème siècle : entre boom économique et dolce vita.

"I Guardiani della Primavera", 2006 de Cesare Tacchi - Courtesy Galerie Tornabuoni Art Galerie © Photo Éric Simon

"I Guardiani della Primavera", 2006 de Cesare Tacchi - Courtesy Galerie Tornabuoni Art Galerie © Photo Éric Simon

"Senza titolo", 1980 de Mario Schifano - Courtesy Galerie Tornabuoni Art Galerie © Photo Éric Simon

"Senza titolo", 1980 de Mario Schifano - Courtesy Galerie Tornabuoni Art Galerie © Photo Éric Simon

"Classic", 1999 de Mimmo Rotella - Courtesy Galerie Tornabuoni Art Galerie © Photo Éric Simon

"Classic", 1999 de Mimmo Rotella - Courtesy Galerie Tornabuoni Art Galerie © Photo Éric Simon

"Tuffatore", 1990 de Mario Céroli - Courtesy Galerie Tornabuoni Art Galerie © Photo Éric Simon

"Tuffatore", 1990 de Mario Céroli - Courtesy Galerie Tornabuoni Art Galerie © Photo Éric Simon

En effet ce langage, proche du Pop américain, développe ses propres particularités bien définies et reconnaissables. Sa caractéristique principale se trouve dans le rapport avec le passé, l’art et son histoire ; la référence à la culture est presque inéluctable. Sa particularité réside également dans la diversité des comportements artistiques, réflexions sur les médias de masse et pas seulement sur l’histoire de l’art mais sur la diffusion des images qui ont fait l’histoire de l’art en tant qu’objet de consommation. Les références du Pop Art américain comme Mickey Mouse, Marilyn et le Coca-cola sont alors troquées contre Michelangelo ou Mona Lisa.

Tornabuoni Art Galerie

16, avenue Matignon
75008 Paris

 

www.tornabuoniart.fr

 

Horaires d'ouverture: Tous les jours sauf le dimanche de 10h30 à 18h30

Archives

À propos

L'ACTUALITÉ D'ART CONTEMPORAIN DE PARIS ET D’ÎLE-DE-FRANCE