L'ACTUALITÉ D'ART CONTEMPORAIN DE PARIS ET D’ÎLE-DE-FRANCE

22 Apr

Expo Peinture Contemporaine: Paula MODERSOHN-BECKER "L’intensité d’un regard »

Publié par Eric SIMON  - Catégories :  #Expo Peinture Contemporaine, #Expo Artiste du XIX ème Siècle

Expo Peinture Contemporaine:   Paula MODERSOHN-BECKER  "L’intensité d’un regard »

Du 8 avril au 21 août 2016

 

Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente la première monographie de Paula Modersohn-Becker (1876-1907) en France. Bien que méconnue du public français, elle est aujourd’hui une figure majeure de l’art moderne.

 

Malgré sa courte carrière artistique réduite à seulement une dizaine d’années, l’artiste nous transmet une oeuvre extrêmement riche que l’exposition retrace à travers une centaine de peintures et dessins. Des extraits de lettres et de journaux intimes viennent enrichir le parcours et permettent ainsi de comprendre combien son art et sa vie personnelle furent intimement liés.

 "Lune au-dessus d'un paysage", 1900 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

"Lune au-dessus d'un paysage", 1900 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

"Jeune fille nue debout, de profil vers la gauche", 1899 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

"Jeune fille nue debout, de profil vers la gauche", 1899 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

"Paysanne en buste dans une robe rouge", 1903 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

"Paysanne en buste dans une robe rouge", 1903 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

"Portrait de jeune fille, les doigts écartés devant la poitrine", 1905 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

"Portrait de jeune fille, les doigts écartés devant la poitrine", 1905 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

Après une formation à Berlin, Paula Modersohn-Becker rejoint la communauté artistique de Worpswede, dans le nord de l’Allemagne. Très rapidement, elle s’en détache pour trouver d’autres sources d’inspiration. Fascinée par Paris et les avant-gardes du début du XXe siècle, elle y fait de nombreux séjours et découvre les artistes qu’elle admire (Rodin, Cézanne, Gauguin, Le Douanier Rousseau, Picasso, Matisse).

 

Résolument moderne et en avance sur son temps, Paula Modersohn-Becker offre une esthétique personnelle audacieuse. Si les thèmes sont caractéristiques de son époque (auto- portraits, mère et enfant, paysages, natures mortes,…), sa manière de les traiter est éminem- ment novatrice.

Ses oeuvres se démarquent par une force d’expression dans la couleur, une extrême sensibilité et une étonnante capacité à saisir l’essence même de ses modèles. Plusieurs peintures jugées trop avant-gardistes furent d’ailleurs présentées dans l’exposition Art dégénéré à Munich organisée par les nazis en 1937.

"Tête d'une jeune fille assise sur une chaise", 1905 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

"Tête d'une jeune fille assise sur une chaise", 1905 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

"Mère allaitant", 1903 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

"Mère allaitant", 1903 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

"Mère nue en buste, avec un enfant sur son bras II", 1906 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

"Mère nue en buste, avec un enfant sur son bras II", 1906 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

Paula Modersohn-Becker s’affirme en tant que femme dans de nombreux autoportraits en se peignant dans l’intimité, sans aucune complaisance, toujours à la recherche de son for intérieur.

Elle entretient, tout au long de sa vie, une forte amitié avec le poète Rainer Maria Rilke. Leur correspondance et plusieurs oeuvres en constituent de fascinants témoignages. Rilke rend hommage à l’artiste dans un poème, Requiem pour une amie, composé après sa mort à l’âge de 31 ans.

"Mère allongée avec un enfant II", 1906 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

"Mère allongée avec un enfant II", 1906 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

"Portrait en buste de la sculptrice Clara Rilke-Westhoff", 1905 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

"Portrait en buste de la sculptrice Clara Rilke-Westhoff", 1905 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

"Autoportrait", entre 1906-1907 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

"Autoportrait", entre 1906-1907 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

Paula Modersohn-Becker (1876-1907) compte parmi les précurseurs les plus importants du mouvement expressionniste en Allemagne. Après une formation à Berlin, elle rejoint la com- munauté artistique de Worpswede, dans le nord de l’Allemagne, où elle rencontre son futur époux, Otto Modersohn.

Très rapidement, elle se détache de ce milieu pour trouver d’autres sources d’inspiration. Fascinée par Paris et les avant-gardes du début du XXe siècle, Paula Modersohn-Becker y effectue quatre longs séjours qui représentent pour elle une véritable libération esthétique. Elle y découvre les oeuvres d’artistes qu’elle admire, parmi lesquels Auguste Rodin, Paul Cézanne et Paul Gauguin. Résolument moderne et en avance sur son temps,

"Nature morte au potiron", 1905 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

"Nature morte au potiron", 1905 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

"Nature morte au miroir vénitien", 1903 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

"Nature morte au miroir vénitien", 1903 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

"Italienne nue en buste, tenant une assiette dans sa main levée", 1906 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

"Italienne nue en buste, tenant une assiette dans sa main levée", 1906 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

"Jeune fille nue assise, avec des vases de fleurs", 1906 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

"Jeune fille nue assise, avec des vases de fleurs", 1906 de Paula Modersohn-Becker © Photo Éric Simon

Paula Modersohn-Becker fait preuve d’une esthétique personnelle et audacieuse. Si les thèmes abordés sont caractéristiques de son époque (autoportraits, mère et enfant, paysages, natures mortes…), sa manière de les traiter est novatrice. Ses oeuvres se démarquent par une force d’expression dans la couleur, une extrême sensibilité et une grande capacité à saisir l’essence de ses modèles. Plusieurs peintures jugées trop avant-gardistes seront d’ailleurs présentées dans l’exposition d’« art dégénéré » organisée par les nazis à Munich en 1937. Paula Modersohn-Becker s’affirme en tant que femme dans de nombreux autoportraits, se peignant dans l’intimité, sans aucune complaisance.

Elle entretient, durant sa courte vie, une forte amitié avec le poète Rainer Maria Rilke, dont témoignent leur correspondance, leurs journaux et plusieurs de leurs oeuvres. Rilke rendra hommage à la peintre dans un poème, Requiem pour une amie, composé après sa mort à l’âge de trente et un ans. Cette première exposition monographique de Paula Modersohn-Becker présentée à Paris, qui réunit près de cent trente peintures et dessins dans un parcours chronologique et thématique, donne à voir la grande modernité d’une artiste pratiquement inconnue du public français.

 

L’écrivaine Marie Darrieussecq porte un regard littéraire sur le travail de l’artiste en collaborant à l’exposition et au catalogue. Elle publie également sa première biographie en langue française, Être ici est une splendeur, Vie de Paula M. Becker (Éditions P.O.L, 2016).

Photo "Paula Modersohn-Becker avec Elsbeth Modersohn vers 1901"  © Photo Éric Simon

Photo "Paula Modersohn-Becker avec Elsbeth Modersohn vers 1901" © Photo Éric Simon

Musée d’Art moderne de la Ville de Paris

11, avenue du Président Wilson

Fr-75116 Paris

 

www.mam.paris.fr

 

Horaires d’ouverture : Mardi au dimanche de 10h à 18h (fermeture des caisses à 17h15)

Nocturne le jeudi de 18h à 22h seulement pour les expositions (fermeture des caisses à 21h15)

Fermeture le lundi et certains jours fériés

Ouvert les 27 mars, 5 mai, 8 mai, 15 mai 2016

Archives

À propos

L'ACTUALITÉ D'ART CONTEMPORAIN DE PARIS ET D’ÎLE-DE-FRANCE