L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE

20 Apr

Expo Photographie Contemporaine: Dans l’atelier l’artiste photographié d’Ingres à Jeff koons

Publié par Eric SIMON  - Catégories :  #Expo Photographie Contemporaine

Expo Photographie Contemporaine: Dans l’atelier  l’artiste photographié d’Ingres à Jeff koons

Du 5 avril au 17 juillet 2016

 

Le Petit Palais propose avec cette exposition de pénétrer dans le monde secret des ateliers d’artistes : plus de 400 photographies, mais également des peintures, sculptures et vidéos pe- rmettent de s’approcher au plus près du processus de création de l’artiste, depuis Ingres, en passant par Picasso, Matisse, Bourdelle, Zadkine, Brancusi, jusqu’à Joan Mitchell, Miquel Barceló ou encore Jeff Koons.

Jamais une exposition n’a traité à grande échelle et de façon aussi spectaculaire de ce regard photographique sur l’atelier. Cette entrée dans l’atelier, grâce à la photographie, invite à un voyage dans l’esprit des créateurs.

Depuis les débuts de la photographie, les ateliers d’artistes fascinent les photographes. Qu’elle documente les intérieurs et tire les portraits des artistes en vogue, qu’elle s’intéresse au geste créateur ou qu’elle prenne l’atelier comme métaphore de la naissance des images, la photogra- phie n’a de cesse depuis le XIXe siècle de pénétrer et d’explorer ces espaces où s’élabore l’oeu- vre d’art. Photographier l’atelier est l’occasion d’approcher l’artiste à l’oeuvre, et de rendre palpable le processus de création, mais c’est aussi le prétexte à une réflexion sur la photogra- phie elle-même à travers cette fascination pour les lieux de création.

Toulouse-Lautrec peignant «Au Moulin  Rouge, la danse», 1895 de Maurice Guibert

Toulouse-Lautrec peignant «Au Moulin Rouge, la danse», 1895 de Maurice Guibert

Claude Monet dans son atelier à Giverny, vers 1920. Tirage gélatino-argentique. Paris, Collections Roger-Viollet/Parisienne de Photographie - © Henri Manuel/Roger-Viollet

Claude Monet dans son atelier à Giverny, vers 1920. Tirage gélatino-argentique. Paris, Collections Roger-Viollet/Parisienne de Photographie - © Henri Manuel/Roger-Viollet

 "Picasso au travail", d'André Villers, 1955

"Picasso au travail", d'André Villers, 1955

Pour aborder ces différents aspects, le parcours de l’exposition suit trois grands thèmes : L’artiste en majesté, La vie dans l’atelier et Méditations photographiques.

Dès l’entrée de l’exposition, le public pénètre d’emblée dans l’intimité de la création. Tirages anciens et modernes, en noir et blanc ou en couleurs montrent comment la photographie célè- bre l’Art et les artistes, mettant ainsi en valeur leur personnalité et valorisant leur puissance créatrice. Ici le public découvre les portraits mis en scène d’artistes de la fin du XIXe siècle jusqu’à des figures plus contemporaines comme Nicolas de Staël, Piet Mondrian, Joan Mitchell, ou encore Paul Rebeyrolle.

Puis c’est la vie dans l’atelier qui est évoquée. Les photographes sont aussi les témoins privi- légiés des activités et des rencontres qui y prennent place.

 

Bien sûr l’atelier, c’est le lieu même du geste créateur, mais aussi celui de l’apprentissage avec les cours collectifs, on y reçoit famille et amis, c’est également là que s’établit un face à face avec le modèle. Enfin en s’intéressant à l’atelier comme sujet, les photographes méditent égale- ment sur leur propre pratique.

Alberto Giacometti dans son atelier, rue Hippolyte Maindron à Paris par Robert Doisneau, 1957

Alberto Giacometti dans son atelier, rue Hippolyte Maindron à Paris par Robert Doisneau, 1957

Paul Rebeyrolle par Gerard Rondeau atelier de boudreville 1988

Paul Rebeyrolle par Gerard Rondeau atelier de boudreville 1988

Atelier de Jeff Koons à New York par Gautier Deblonde 2005

Atelier de Jeff Koons à New York par Gautier Deblonde 2005

L’atelier n’a de cesse d’être une source d’inspiration pour ces photographes qui produisent des images empreintes de gravité et de poésie telles les photographies de Luigi Ghirri évoquant le temps suspendu dans l’atelier de Giorgio Morandi ou encore celles d’André Villers fixant à jamais les toiles de Picasso rangées dans son atelier ou sa palette sur une chaise en paille.

L’exposition se termine sur une série de photographies qui hissent l’atelier au rang d’oeuvre d’art, en témoignent la savante accumulation de toiles, d’outils, d’objets en tous genres dans l’atelier de Francis Bacon ou encore l’agencement géométrique de socles et sculptures dans celui de Didier Vermeiren. L’atelier devient luimême objet, le prolongement même de l’artiste.

 

Cette exposition bénéficie d’un dispositif interactif qui permet la réalisation d’une exposition virtuelle. Le public est invité à jouer les commissaires d’exposition en choisissant des oeuvres non retenues dans la sélection finale et qu’il aurait voulu voir présenter. Les photographies les plus appréciées feront l’objet d’une exposition virtuelle présentées sur le site du Petit Palais.

 

 

Commissariat : Delphine Desveaux, directrice des Collections Roger-Viollet

Susana Gállego Cuesta, conservatrice de la collection photographique du Petit Palais

Françoise Reynaud, conservatrice en charge des collections photographiques du musée Carnavalet

Petit Palais

Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
Avenue Winston Churchill

Fr-75008 Paris

 

http://www.petitpalais.paris.fr

 

Horaires d'ouverture: Du mardi au dimanche de 10h à 18h

Nocturne le vendredi jusqu’à 21h

Archives

À propos

L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE