L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE

04 Jun

Expo Collective Contemporaine: MONSTRES et MADONES

Publié par Eric SIMON  - Catégories :  #Expo Collective Contemporaine

Photogramme du film Creature from the Black Lagoon, 1954

Photogramme du film Creature from the Black Lagoon, 1954

Du 21 mai au 9 juillet 2016

 

Artistes présentés : Melissa Boucher, Victor Man, Blair Thurman, & Céline Vaché-Olivieri.

 

Depuis le bleu froid de la montagne la plus haute, dans l’obscurité de la stalactite humide d’une grotte, ou dans les profondeurs tièdes d’un lac amazonien, l’œil du fantastique guette.

"Relative Stranger", 2016 de Melissa BOUCHER et "Contrebande", 2016 de Céline VACHÉ-OLIVIERI - Courtesy Triple V-Projets © Photo Éric Simon

"Relative Stranger", 2016 de Melissa BOUCHER et "Contrebande", 2016 de Céline VACHÉ-OLIVIERI - Courtesy Triple V-Projets © Photo Éric Simon

"Super Model for STP", 2008 de Blair THURMAN - Courtesy Triple V-Projets © Photo Éric Simon

"Super Model for STP", 2008 de Blair THURMAN - Courtesy Triple V-Projets © Photo Éric Simon

"Sleeping Vampire", 2016 de Mélissa BOUCHER - Courtesy Triple V-Projets © Photo Éric Simon

"Sleeping Vampire", 2016 de Mélissa BOUCHER - Courtesy Triple V-Projets © Photo Éric Simon

"Stucture portante avec sac" de Céline VACHÉ-OLIVIERI - Courtesy Triple V-Projets © Photo Éric Simon

"Stucture portante avec sac" de Céline VACHÉ-OLIVIERI - Courtesy Triple V-Projets © Photo Éric Simon

"Ananas Spray", 2016 de Céline VACHÉ-OLIVIERI - Courtesy Triple V-Projets © Photo Éric Simon

"Ananas Spray", 2016 de Céline VACHÉ-OLIVIERI - Courtesy Triple V-Projets © Photo Éric Simon

Depuis le bleu froid de la montagne la plus haute, dans l’obscurité de la stalactite humide d’une grotte, ou dans les profondeurs tièdes d’un lac amazonien, l’œil du fantastique guette.

Un plaisant sentiment de peur se cache, rampe, nous happe.

Monstres et madones se tiennent par la main. Ils apparaissent au bout du télescope, dansant entre les étoiles lointaines ; sous la planche de surf lorsque la vague déferle ; peuplant les paysages de vert ou de chair ; ou dans un rayon de lumière quand la poussière, discrète, s’envole.

Le regard se perd dans l’abysse étoilée, ou s’arrête sur un détail infime : l’entendement cède au vertige. Lentement alors, se dessine, le pressentiment du sublime.

Une exposition pensée par Ana Mendoza Aldana

Triple V-Projets

24 rue Louise Weiss

75013 Paris

 

http://www.triple-v.fr/

 

Galerie ouverte du mardi au samedi, de 11h à 19h.

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

À propos

L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE