L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE

02 Jun

Expo Solo Show: Ruth GURVICH "Sylvestre"

Publié par Eric SIMON  - Catégories :  #Exposition solo show

Série Sylvestre "Le Renard", 2016 de Ruth GURVICH © Photo Éric Simon

Série Sylvestre "Le Renard", 2016 de Ruth GURVICH © Photo Éric Simon

Du 25 mai au 20 juillet 2016

 

 

 

Ruth Gurvich, née à Cordoba (Argentine 1961), vit  et  travaille à  Paris depuis 1987. Chemine- ment singulier d’une artiste qui, du dessin au papier froissé et au volume, de la maquette (en papier) à la porcelaine, revient pour cette exposition à la peinture qu’elle n’a jamais quittée.

 

En 1995, Ruth Gurvich  opte pour un geste de rupture qui va défier la permanence de la forme et la fonction de l'objet : écraser, plier, tordre , réduire, aplatir la matière préalablement construi- te ( essentiellement papier et calque) en prenant pour modèles des objets archétypes du quoti- dien (porcelaine chinoise et fauteuils de Marcel Breuer et Le Corbusier) afin de sauvegarder l'esprit de ces emblèmes culturels qui sont autant de références au temps , à la société techno- logique et au design.

Série Sylvestre "Le loup",2016 de Ruth GURVICH © Photo Éric Simon

Série Sylvestre "Le loup",2016 de Ruth GURVICH © Photo Éric Simon

Série Sylvestre "Le Cerf", 2015 de Ruth GURVICH © Photo Éric Simon

Série Sylvestre "Le Cerf", 2015 de Ruth GURVICH © Photo Éric Simon

Série Sylvestre "Le Loup", 2016 de Ruth GURVICH © Photo Éric Simon

Série Sylvestre "Le Loup", 2016 de Ruth GURVICH © Photo Éric Simon

Cette déconstruction va la conduire vers un autre geste, celui de reconstruire , qui trouvera son aboutissement dans la réalisation des porcelaines.

L’artiste ne se confronte pas seulement au matériau mais aussi au symbole quand elle affirme que "la porcelaine est fragile et délicate, source de vie depuis des siècles".

A l’ entrée de l’exposition, dans un registre formel minimaliste , les lignes brisées de la série « Epure » sont discrètement  ou lignées par les cotes mesures exactes à partir des modèles en papier peintes en gris foncé sur le fond blanc; ce choix confirme le désir de mettre à nu ce qui est caché, en accordant à « l’envers » des choses (la structure) un statut qui valorise la fonction en l’esthétisant.

Série "Epure", 2016 de Ruth GURVICH © Photo Éric Simon

Série "Epure", 2016 de Ruth GURVICH © Photo Éric Simon

Porcelaine de Ruth GURVICH © Photo Éric Simon

Porcelaine de Ruth GURVICH © Photo Éric Simon

Avec l’installation « Sylvestre », Ruth Gurvich a borde une thématique non seulement  lié e à la forêt mais à la nature qu’elle a côtoyée à plusieurs reprises lors de ses séjours à la Manufacture de Nymphenburg, près de Munich , où sont réalisées ses porcelaines depuis plusieurs année.

Le Château du XVII Ie siècle qui abrite ce  lieu emblématique est si tué au bord d’un grand bas- sin et il est entouré d’un immense parc où son Pavillon de chasse, somptueusement décoré, en est l’un des joyaux architecturaux.

Porcelaine de Ruth GURVICH © Photo Éric Simon

Porcelaine de Ruth GURVICH © Photo Éric Simon

Série Sylvestre "Le Lièvre", 2015 de Ruth GURVICH © Photo Éric Simon

Série Sylvestre "Le Lièvre", 2015 de Ruth GURVICH © Photo Éric Simon

L’artiste a choisi de représenter une série d’animaux de la forêt européenne (loups, cerfs, lièvre sanglier...) dans de grandes aquarelles sur papier dont la monochromie est presque entièrement dévolue à la couleur verte.

 

Le spectateur échappe aux regards de cette meute inoffensive conçue comme une « phase animale de la nature » , en observant au centre de la pièce, l’« étang » où dans  le creux des grandes pièces en céramique, pièces uniques de la collection de Nymphenburg, nagent des poissons rouges, des carpes koï japonaises et martin-pêcheurs .

Série Sylvestre "Le Lièvre", 2016 de Ruth GURVICH © Photo Éric Simon

Série Sylvestre "Le Lièvre", 2016 de Ruth GURVICH © Photo Éric Simon

Ruth GURVICH © Photo Éric Simon

Ruth GURVICH © Photo Éric Simon

Le projet «Sylvestre» objective le «paysage» conçu par Ruth Gurviche est l’objet-médiation, qu’il soit porcelaine, moulure en bois ou aquarelle, intervient comme le passeur d’une nature à la fois paisible et dangereuse, domestiquée et sauvage, pour un instant de méditation, de jouis- sance ou de frisson .

Maison de l’Amérique latine

Salle Asturias
217 Boulevard Saint-Germain

Fr- 75007 Paris

 

www.mal217.org

 

Horaires d’ouverture: du lundi au vendredi de 10 à 20h, et le samedi de 14h à 18h.

Fermé les dimanches et jours fériés.

Archives

À propos

L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE