L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE

22 Dec

Expo Solo Show: Mikhail MARGOLIS "A la Postiche"

Publié par Eric SIMON  - Catégories :  #Exposition solo show

Installation Interactive "King Kong", 2016 de Mikhail MARGOLIS - Courtesy Galerie CHARLOT © Photo Éric Simon

Installation Interactive "King Kong", 2016 de Mikhail MARGOLIS - Courtesy Galerie CHARLOT © Photo Éric Simon

Du 13 Décembre au 18 Janvier 2017

 

Diplômé à Moscou en 1991, Mikhail Margolis part aux Etats-Unis où il développe un fort intérêt pour l’art, la photographie et les sciences informatiques. Installé en France depuis 2000, il étudie l’animation avant de se tourner vers l’art vidéo et les installations interactives.

"Nature morte à la bouteille de Scotch", 2016 de Mikhail MARGOLIS - Courtesy Galerie CHARLOT © Photo Éric Simon

"Nature morte à la bouteille de Scotch", 2016 de Mikhail MARGOLIS - Courtesy Galerie CHARLOT © Photo Éric Simon

"Troley Bus", 2016 de Mikhail MARGOLIS - Courtesy Galerie CHARLOT © Photo Éric Simon

"Troley Bus", 2016 de Mikhail MARGOLIS - Courtesy Galerie CHARLOT © Photo Éric Simon

"Beregis", 2016 de Mikhail MARGOLIS - Courtesy Galerie CHARLOT © Photo Éric Simon

"Beregis", 2016 de Mikhail MARGOLIS - Courtesy Galerie CHARLOT © Photo Éric Simon

Mikhail Margolis retient de sa formation en Histoire à l’Université soviétique une conscience historique et un goût pour la narration.

A côté de l’histoire russe, son travail traite de sujets sociologiques contemporains, de thèmes universels comme la relation entre l’être humain et la nature et de préoccupations culturelles telles que les formes dans l’Histoire de l’art.

Il utilise des « matériaux pauvres » comme le papier ou le carton avec une approche artisa- nale, combinés aux plus récentes micro-technologies, des écrans et ordinateurs miniatures aux petits circuits électroniques.

Ces éléments de différente nature sont si imbriqués dans l’objet, qu’ils finissent presque par disparaître, laissant le spectateur se concentrer sur le sens de l’œuvre. Les limites entre les parties matérielles et virtuelles de l’œuvre sont souvent brouillées. Il établit aussi des rapports entre le matériau utilisé et le contenu d’une œuvre.

Installation Video "Cit Sight", 2016 de Mikhail MARGOLIS - Courtesy Galerie CHARLOT © Photo Éric Simon

Installation Video "Cit Sight", 2016 de Mikhail MARGOLIS - Courtesy Galerie CHARLOT © Photo Éric Simon

Installation Video "Cit Sight", 2016 de Mikhail MARGOLIS - Courtesy Galerie CHARLOT © Photo Éric Simon

Installation Video "Cit Sight", 2016 de Mikhail MARGOLIS - Courtesy Galerie CHARLOT © Photo Éric Simon

Memo, une installation interactive au travers de lettres aux timbres animés retraçant avec lyrisme la correspondance entre une fille et la mère déportée dans un goulag en époque stalinienne, l’ont fait connaitre au public.

Parmi ses travaux récents influencés par l’esthétique constructiviste, Cycle of Vengeance ou 100 pieces of contemporary art, tournent en dérision les œuvres abstraites modernes autoréférentielles.

"Nature Morte au citron", 2016 de Mikhail MARGOLIS - Courtesy Galerie CHARLOT © Photo Éric Simon

"Nature Morte au citron", 2016 de Mikhail MARGOLIS - Courtesy Galerie CHARLOT © Photo Éric Simon

Installation Interactive "King Kong", 2016 de Mikhail MARGOLIS - Courtesy Galerie CHARLOT © Photo Éric Simon

Installation Interactive "King Kong", 2016 de Mikhail MARGOLIS - Courtesy Galerie CHARLOT © Photo Éric Simon

Son installation vidéo Tower, inspirée plus particulièrement au constructivisme russe, montre comment le temps affecte la forme tout en faisant référence à la Tour Tatline. Elle rappelle les phénomènes continus de construction et de déconstruction caractéristiques des civilisations. L’installation interactive Roots, quant à elle, illustre la relation entre la nature et la vie humaine du point de vue d’un arbre, témoin du passage du temps.

Les dernières productions de l’artiste explorent des problématiques contemporaines comme la solitude, l’égocentrisme et le factice au moyen de différents médias: des installations interac- tives de réalité virtuelle, des pièces multimédias et une série de natures mortes réalisées avec du ruban adhésif coloré.

 

Mikhail Margolis est né en 1975 en Russie, vit et travaille à Paris.

Galerie Charlot

47 rue Charlot

75003 Paris


www.galeriecharlot.com


Horaires d'ouverture:  du mardi au samedi de 14h à 19h

Archives

À propos

L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE