L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE

16 May

Expo Collective Contemporaine: Géométrie dans l’Espace

Publié par Eric SIMON  - Catégories :  #Expo Collective Contemporaine

Vidéo "Géométrie", 2016 de Jocelyne ALLOUCHERIE - Courtesy Galerie Françoise Paviot © Photo Éric Simon

Vidéo "Géométrie", 2016 de Jocelyne ALLOUCHERIE - Courtesy Galerie Françoise Paviot © Photo Éric Simon

Du 29 mars au 14 juin 2017

 

Françoise Paviot, commissaire de l’exposition

Le projet :

L’Esprit de géométrie, pour reprendre l’expression de Pascal, écrivain français du XVIIème, ac- compagne depuis de longs siècles la pensée, mais aussi l’imaginaire, des philosophes et des créateurs.

Des solides de Platon à la découverte de la perspective par les romains, des calculs scien- tifiques de Léonard de Vinci aux modélisations de Kepler, nombreux sont les développements mathématiques et géométriques qui ont été investis, manipulés, façonnés par des esprits, mathématiciens ou géomètres à leur façon, mais aussi doués d’imagination.

En effet, au-delà de sa sècheresse et de son apparente objectivité, ce qu’on appelle la géométrie, et ici plus particulièrement la géométrie dans l’espace, a contribué, et continue à contribuer, à des créations que l’on appelle œuvre d’art où paradoxalement affleurent le sensible, apparaissent la réflexion et la méditation.

Installation photographique "Masada avec ombre", 1977-2006-2017 de Vera RÖHM - Courtesy Vera RÖHM © Photo Éric Simon

Installation photographique "Masada avec ombre", 1977-2006-2017 de Vera RÖHM - Courtesy Vera RÖHM © Photo Éric Simon

L’œuvre de Vera Röhm, Masada, présentée en exergue dans l’espace, est le point de départ de cette exposition. Créée en 1977, elle incarne à elle seule la complexité des rapports multiples entre naturel et construit, surface et volume, ombre et lumière.

"Integrate of Shadows", 1919 de Man RAY - Courtesy Galerie Françoise Paviot © Photo Éric Simon

"Integrate of Shadows", 1919 de Man RAY - Courtesy Galerie Françoise Paviot © Photo Éric Simon

"All's Well That Ends well Equation Shakespearienne", 1948 de Man RAY - Courtesy Galerie Eva Meyer © photo Éric Simon

"All's Well That Ends well Equation Shakespearienne", 1948 de Man RAY - Courtesy Galerie Eva Meyer © photo Éric Simon

Trois approches :

— une approche historique avec des documents qui font appel aux mathématiques tradition- nelles avec entre autre une représentation des solides de Platon.

Mais aussi des œuvres modernes : objets mathématiques et équations shakespeariennes de Man Ray, la Glissière de Marcel Duchamp.

Des œuvres contemporaines, photographies et dessins de Dieter Appelt, Marc Petitjean, Yves Trémorin, volumes de Anna et Bernhard Blume,

"Gordon Matta-Clark et son oeuvre intersection conique 1,2,3,4", 1975 de Marc PETITJEAN - Courtesy Marc PETITJEAN  © photo Éric Simon

"Gordon Matta-Clark et son oeuvre intersection conique 1,2,3,4", 1975 de Marc PETITJEAN - Courtesy Marc PETITJEAN © photo Éric Simon

"Trace 510c", 2005 de Aki LUMI - Courtesy Galerie Françoise Paviot © Photo Éric Simon

"Trace 510c", 2005 de Aki LUMI - Courtesy Galerie Françoise Paviot © Photo Éric Simon

— une approche des œuvres qui revisitent des lieux ou des objets pour en extraire l’organi- sation ordonnée ou désordonnée, mettre en espace leurs rapports aux modèles traditionnels de pensée qui continuent à gérer la construction du monde : Aki lumi, Jocelyne Alloucherie, Alain Fleischer Gilles Gerbaud et Raphaël Chipault, Vera Röhm.

"Mexico, le cauchemars du Géomètre", 2015 de Gilles GERBAUD et Raphaël CHIPAULT - Courtesy Galerie Françoise Paviot © Photo Éric Simon

"Mexico, le cauchemars du Géomètre", 2015 de Gilles GERBAUD et Raphaël CHIPAULT - Courtesy Galerie Françoise Paviot © Photo Éric Simon

"Portrait d'objets mathématiques", 2000 de Michel SÉMÉNIAKO - Courtesy de l'artiste © Photo Éric Simon

"Portrait d'objets mathématiques", 2000 de Michel SÉMÉNIAKO - Courtesy de l'artiste © Photo Éric Simon

"Saint-Bénigne", 1998 de Joachim BONNEMAISON  - Courtesy de l'artiste © Photo Éric Simon

"Saint-Bénigne", 1998 de Joachim BONNEMAISON - Courtesy de l'artiste © Photo Éric Simon

"Ana", 2007 de Jean Gabriel COIGNET - Courtesy Galerie Lahumière © Photo Éric Simon

"Ana", 2007 de Jean Gabriel COIGNET - Courtesy Galerie Lahumière © Photo Éric Simon

— une approche des œuvres pour lesquelles les calculs et les nouvelles technologies sont à la fois le sujet mais aussi l’objet de productions qui se développent dans une quatrième dimension, voire cinquième : Joachim Bonnemaison, Miguel Chevalier, Joan Fontcuberta.

Ponctuant la présence des photographies, des dessins et des images vidéos, quatre sculptures de Jean-Gabriel Coignet, Jean d’Imbleval, Piotr Kowalski , François Morellet seront installées dans l’exposition.

Françoise Paviot

"Trame", 1967 de François MORELLET - Courtesy Galerie Lahumière © Photo Éric Simon

"Trame", 1967 de François MORELLET - Courtesy Galerie Lahumière © Photo Éric Simon

Topographie de l’art

15, rue de Thorigny

Fr 75003 Paris

 

www.topographiedelart.com

 

Horaires et jours d'ouverture: Du mardi au samedi de 14h à 19h

Archives

À propos

L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE