L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE

29 Sep

Alice Springs: Retrospective

Publié par Eric SIMON  - Catégories :  #Photographie Contemporaine

 

 

27 juin – 4 novembre 2012


Innocence, simplicité, parfois un brin de provocation : les portraits d’Alice Springs, épouse d’Helmut Newton.

Alice Springs, de son vrai nom June Newton, était l’épouse de Helmut Newton. Comédienne de formation, devenue peintre suite à son mariage, elle a entamé sa propre carrière photographique à Paris en 1970. Helmut Newton, alors alité avec la grippe, lui apprend à manier son appareil et son luxmètre, pour qu’elle puisse réaliser à sa place une photo publicitaire pour la marque de cigarettes Gitanes. Le célèbre portrait qui en résulte sera le point de départ de sa nouvelle carrière qu’elle aborde avec en pseudonyme le nom d’une petite ville au centre de son Australie natale : Alice Springs.

 

 

alice-springs-retrospective-maison-europeenne-L- yG7Fl alice-springs copie


Elle a le bon goût de se démarquer des  photos de studio sophistiquées d’Helmut Newton, même si ses nus peuvent eux aussi être provocateurs. Ses portraits, souvent des commandes de magazines de mode,  se distinguent par une approche intime et spontanée. La majorité de ses modèles appartiennent à la jet-set internationale, tels Robert Mapplethorpe,  Yves Saint Laurent ou Gerhard Richter, mais Alice Springs porte cependant le même regard empreint d’innocence et de simplicité sur tous ses sujets. Elle révèle leur singularité, mais aussi leur vulnérabilité.

 

6a00d8341c76e453ef016767e57305970b-600wi Alice-Springs-Fashion-for-Dépeche-Mode-Paris-1971

Alice-Springs-Pat-Cleveland-Paris-1970s 

 

AS2.jpg


 Une carrière qu’Helmut Newton commente avec humour et tendresse : « « Quand elle a commencé à faire de la photo, j’étais un peu sceptique. Ses premières oeuvres étaient très prometteuses et elle  prenait un immense plaisir à photographier ses amis, mais je connaissais la chanson et je savais que la  photographie est un art d’une simplicité trompeuse.

 

a1_3b.jpg spring3.jpg

 

a1_5b.jpg

 

100816_springs-02_p323.jpg a1_4b.jpg


alice-springs.jpg

 



 Sa technique n’est pas devenue irréprochable, même après tant d’années, mais cela suffit. Alice prend rarement plus de deux ou trois pellicules, par crainte d’abuser de la patience des gens. Elle n’utilise aucune ficelle du métier, car elle ne les connaît pas. Elle préfère photographier sans détours  les personnes pour qui elle éprouve de l’intérêt ou de la tendresse. Ses portraits sont totalement innocents. Les rares fois où je l’ai regardée travailler, j’ai été sidéré par son absence  de manipulation, par la façon dont elle se fondait dans le décor pour s’effacer totalement.»

 

  Helmut-Newton-hero.jpg Springs-1986.561.000

Alice-Springs-Brigitte-Nielsen-and-son-Beverly-Hills-1990-M

 

Photographies de publicité et de mode ainsi que des nus et des portraits : 40 ans de travail d’Alice Springs s’offrent ainsi aux regards à  la Maison Européenne de la Photographie (MEP) à Paris jusqu’au 4 novembre 2012.

 

 

Maison Européens de la Photographie
5/7 rue de Forcy

75004 Paris

 

Horaires: ouvert tous les jours de 11h00 à 20h00, sauf les lundis, les mardis et les jours fériés.

 

 

 


Site internet :http://www.mep-fr.org/

link

 


 

Description : http://www.mep-fr.org/images/1ptrans.gif 

Archives

À propos

L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE