L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE

07 Apr

Expo Dessin Contemporain: Marcos Carrasquer

Publié par Eric SIMON  - Catégories :  #Dessin Contemporain

 

Du 8 avril au 18 mai 2013

 

 

Les œuvres de Marcos Carrasquer planent quelque part au-dessus de tout. Son univers ou celui de ses œuvres est fou, violent et drôle. Le traitement graphique est d’une extrême finesse. Il est né en 1959, il vit et travaille à Paris.

 

marcos.jpg

 

Peintre, dessinateur, à l’encre, à l’huile, Marcos Carrasquer se coltine les deux médiums, à tour de bras, en alternance ou conjugué qu’importe, deux langages familiers mais autonomes dans leur essence propre, dans leur invitation à l’invention.


  Bug--2012--ink-on-paper--120-x-160-cm-copie-2.jpg

 

Le dessin s’assimile plus à un livre, un récit, alors que la peinture est plus proche du story board, de l’image en mouvement, avec pour les deux médiums un point de rencontre qui est un  instant voulu celui du point dramatique. Il y a des acteurs, des observateurs, des machines qui transforment, qui malaxent, qui réduisent des choses (de l’humanité de préférence); pas des poseurs, des énergies, des sentiments, du sens, des références, des accidents, des chutes, des torsions, des facéties...

Marcos Carrasquer a le goût baroque, le gout burlesque, il n’ignore pas l’histoire, tant celle de l’art, que celle aliénante de notre Europe déshumanisée, il nous parle des affres de l’artiste sans aucune coquetterie, et laisse notre quotidien revêtir un réel carné.

 

Dessins-4765.jpg


Dans les peintures de MC, les corps expressifs attirent l’attention et participent ardemment à la composition. Corps acteurs, qui face à un événement inopportun, corps porteurs à la fois d’âme et de plastique, sont pétris par leurs émotions en présence. Si l’un d’eux porte la Croix, c’est à dire une simple planche, il ne ploiera pas sous la douleur, car quitte à porter sa Croix autant le faire avec humour, pour que la profondeur d’âme ne soit pas contaminée par la barbarie. C’est une distance toute Keatonniene que pratique MC, distance nécessaire pour ne pas perdre la raison, mais aussi distance de résistance, car les corps acteurs savent que nous pourrons témoigner de leur parole, et que jamais, n’est pas?

 

Dessins-4781.jpg

 

Nous laisserons l’ignominie nous recouvrir de son silence. Que fait- il avec l’encre pour un dessin? Il continue la narration de Cochon quichotte, et peuple sans préméditation le papier de sa mythologie graphique et personnelle qu’il explore maintenant depuis plus de dix années, nourrie d’obsessions digérées et d’un quotidien ingéré, faite d’un réel réinventé et d’un quotidien recomposé, aux références tant historiques que personnelles, il forge durant tout un mois à la sueur de la plume, la narration attendue mais inattendue de Don Carrasquer de la planète terre. C’est avec ce matériel que l’artiste élabore sa narration, comment compose-t-il ses grands dessins si denses?

 

le-supplice-de-Marsyas-encre-sur-papier--100x70cm--20012.jpg

 

C’est à partir d’une idée, d’un titre, ou d’un événement, choisi, désiré, que débute l’expédition: c’est en quelque sorte la «matrice» originelle.

Comme dans un bon roman la première phrase contient en elle-même ce que le livre  va nous dévoiler, MC face à la matrice originelle apposée sur le papier devient l’inventeur de ce qu’elle contient, de ce qui va recouvrir entièrement la feuille, et comme il ne connait pas à l’avance son contenu, il le découvre et devient de fait le premier témoin (bien qu’acteur principal), le premier sujet face aux événements du dit dessin, et c’est dans et pour cette raison, qu’il n y a rien d’obscène, ni de gratuites provocations chez MC, la posture est bannie devant l’encre et la plume, devant le pinceau et la couleur, mais les états d’âmes eux sont les bienvenus le tout dans une mise à distance discrète. C’est comme ça. Pas vu de croix gammées superfétatoires comme l’on peut voir parfois chez certains artistes désespérément coincés dans une adolescence narcissique. Et toc !

 

 Le-supplice-de-Marsyas--184x146cm-hst-2012-.jpg

 

 

GALERIE SAMANTHA SELLEM

5, rue Jacques Callot

75006 Paris

http://www.galeriesellem.com 

Du mardi au samedi de 11h à 13h et de 14h30 à 19h.

Archives

À propos

L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE