L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE

08 Sep

Expo groupée Contemporaine: " Artist In Society "

Publié par Eric SIMON  - Catégories :  #Expo groupée Contemporaine

 

 

Olga Kisseleva, Jane_Doe22, JonOne, Oleg Kulik,

Florence Cantié-Kramer, Luke Newton, Erwin Olaf,

Dimitri Tsykalov, Ira Waldron

 


Du 7 au 28 septembre 2013

 

L’exposition de rentrée de la galerie Rabouan Moussion questionnera la place del’artiste dans la société contemporaine. Olga Kisseleva, pour sa première intervention à la galerie, presentera le projet Double Vie: au travers de vidéos diptyques elle met en cause la stigmatisation des artistes par la société. Car aujourd’hui, nombre de créateurs, de chercheurs et d’intellectuels sont forcés d’adopter une autre activité professionnelle pour subvenir à leurs besoins. Cependant, si ce genre de doubles vies peuvent être un obstacle à la pratique de certains artistes, elles enrichissent parfois étonnement les oeuvres, créant de nouvelles approches et de nouvelles propositions esthétiques.Ira Waldronprésentera un extrait de sa série The Pillow Book– qui sera exposée dans sa totalité en mai. Entre confidences sur l’oreiller et journal intime, aucun de ces oreillers n’est propice au sommeil spirituel: l’artiste s’attaque aux grandes figures de notre réflexion contemporaine, et détourne les propos de personnalités aussi variées que Marina Abramovic, Luke Newton s’adonne à la redécouverte permanente des codes visuels de reconnaissance dans la société. Quelques traits et couleurs suffisent à évoquer l’identité visuelle de facebook.

 

Expo-Groupe2-0116.jpg

 

L’oeil semble conditionné à identifier les vices de la consommation. Le collectif Jane_Doe22 s’interroge sur le déplacement du graffiti de la rue à la galerie.

Comment adapter une pratique urbaine reposant initialement sur son caractère éphémère, à un contexte d’exposition impliquant la pérennité des œuvres ? Ici, la rue est le centre du rapport à autrui, telle une source d’inspiration pluridisciplinaire.

 

Ira WALDRON

The Artist is Present, 2013

En 2010, Marina Abramović réalise sa célèbre performance «The Artist is Present (en présence de l’artiste)» au MoMA (New York). Chaque jour pendant trois mois, des gens sont invités à passer une demi-heure assis en silence total en face de l’artiste. De mars à mai, des milliers de personnes s’assoient avec Marina, beaucoup parmi eux touchés jusqu’aux larmes. La performance est vue par 750 000 visiteurs. Regardant attentivement, une idée étrange m’est venue, et si la chaise sur laquelle Marina s’asseyait si longtemps –736 heures –s’éclatait enfin?


Expo-Groupe2-0100.jpg Expo-Groupe2-0102.jpg


 Mes deux œuvres «The Artist is present» et «The Artist is Absent» s’emparent d’un sens supplémentaire et inattendu – la chaise qui s’éclate sous Marina se transforme en hiéroglyphe, évoquant la présence de l’artiste comme «agent trouble»; tout est calme là où «

The artist is Absent»Ces deux œuvres font partie du projet «Pillow Book», exposé à la Galerie Rabouan Moussion en mai 2014

 

 

Olga KISSELEVA

Double Vie, série 2008-2013Infiltration, 2013, avec David Champagne

 

2880.4.jpg

 

Au travers de vidéos diptyques, Olga Kisseleva met en cause la stigmatisation des artistes par la société. Aujourd’hui, nombre de créateurs, de chercheurs et d’intellectuels sont forcés d’adopter une autre activité professionnelle pour subvenir à leurs besoins. Cependant, si ce genre de doubles vies peuvent être un obstacle à la pratique de certains artistes, elles enrichissent parfois étonnement les oeuvres, créant de nouvelles approches et de nouvelles propositions esthétiques.

 

Expo-Groupe2-0097.jpg

 

Expo-Groupe2-0098.jpg


   

 

Oleg KULIK

Political Look of a Man, 1995

Kulik arrêta un rassemblement d’animaux domestiques et de cirque, intitulé «les bêtes contre la violence bestiale», qui se déroulait dans la rue principale de Moscou. Il considérait ce rassemblement comme complètement factice. Kulik déclara aux journalistes: «

Aujourd’hui les bêtes ne peuvent pas s’opposer à la violence bestiale de l’homme. Ils n’ont aucun droit politique. Ce sont des marionnettes enchaînées. J’oeuvre pour les droits des animaux. Je suis leur candidat ».

 

Expo-Groupe2-0110.jpg

 

Expo-Groupe2-0106.jpg

 

Erwin OLAF

Berlin, 2012«L’artiste a-t-il un rôle social ?

Je pense qu’un bon artiste doit amener les gens à remettre en cause leurscroyances, leurs idées préconçues à propos de l’âge et de la beauté. C’est ce que j’ai tenté de faire avec Berlin.»

 

Expo-Groupe2-0107.jpg

 

Expo-Groupe2-0113.jpg

 

Expo-Groupe2-0114.jpg

 

Dimitri ARNAOUDOV (JANE_DOE22)

Fences, 2013

Le cloisonnement de l'espace urbain peut parfois sembler imposant et infranchissable; il peut aussi bien être suggéré par une haie ou une clôture qu'être inexistant, car uniquement référencé sur une carte ou un cadastre.

Les grillages et les palissades sont perçus comme des éléments de séparation dissuasifs et ne sont là que pour suggérer un cadre entre un dedans et un dehors. Ils représentent le seuil symbolique entre espaces publics et espaces privés.

 

Expo-Groupe2-0105.jpg

 

Comme tous les éléments accumulés en limite entre espacepublic et espace privé, ils rendent la lecture de l’espace difficile et engendre une gène par rapport à l'environnement urbain.

Ces éléments imbriqués dans un caisson, s'articulent dans une sorte d'anti-

paysage, obstrué et sans horizon, mais qui suscite notre curiosité. Un trou dans une palissade réveille le mystère et nous permet d'entrevoir ce qui était caché. De la même manière, un grillage coupétémoigne d'une intrusion délictuelle.

 

Dimitri TSYKALOV

Arab Bank, Money, 2009

Tsykalov se fait le conteur des faillites, en maître des rouets. Il a voulu broder sur cette actualité démente, ausculter l’hystérie capitaliste au scalpel d’innocentes aiguilles à tricoter.

Tout crack !

 

Expo-Groupe2-0112.jpg

Une maille à l’envers, une maille à l’endroit, un peu plus vite que prévu, dans

des tourbillons froissés, un simple fil qui se tire, c'est-à-dire qui se fait la malle, qui se barre avec l’oseille, la fortune mondiale se détricote, la valeur chute ... chut ! la valeur, quelle valeur ?

 

Luke NEWTON

Framed Flowers Thrill,2013

Irrésistibles, les arums d’ordinaire utiliséspour les funérailles se montrent sous leur plus belle robe pour nous hypnotiser dans cette œuvre. Attirés comme des abeilles répondant à un instinct de survie, nous oublions la symbolique formée par la structure chromatique.

Le symbole suggère un raccourci évident et nous met en garde sur les valeurs esthétiques qui nous font succomber à toutes les tentations.

 

Expo-Groupe2-0115.jpg

Kata LEGRADY 

 

Expo-Groupe2-0117.jpg

JonOne


 

Galerie Rabouan Moussion
121, rue Vieille du Temple
75003 Paris


http://www.galerie-rabouan-moussion.com

 

heures d'ouverture: Du lundi –au samedi, de 10h à 19h.

Archives

À propos

L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE