L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE

17 Nov

Expo-retrospective: Jean Paul Goude "Goudemalion"

Publié par Eric SIMON  - Catégories :  #Rétrospective solo show

Du 15 novembre au 13 mars 2012

 

Les Arts Décoratifs présentent la première exposition rétrospective de Jean-Paul Goude à Paris. L’un des plus brillants « faiseurs d’images » de la création contemporaine propose une vision à la fois rétrospective et créati ve de son oeuvre à travers tous les champs d’intervention : de la mode à la photo , de la publicité au spectacle vivant.


Artiste -précurseur, manipulateur d’images, tour à tour illustrateur , directeur artistique, photographe, réalisateur , Jean-Paul Goude travaile aussi bien pour la presse, la musique que la publicité. Il est avant tout un créateur qui a su inventer un style, un univers, et peut être même come l’évoque avec humour le titre de l’exposition, une mythologie personnelle.

 

                       jean_paul_goude_aux_arts_d__coratifs_2746_north_320x480.jpg

 

Jean-Paul Goude a conçu cette invitation comme une grande installation : c’est tout son parcours depuis plus de 40 ans que retrace l’exposition, mêlant dessins, objets, images photographiées ou

filmées, présentés dans un parcours rythmé d’espaces intimes et de séquences plus théâtrales à l’image de ce qu’a pu être le défilé du Bicentenaire de la Révolution Française.


Évocation symbolique du Bicentenaire, la locomotive qui ouvrait le défilé de  1989, occupera le centre de la Nef, encadrée d’une galerie de portraits photographiques des différents groupes ethniques qui le composaient.


Dans la galerie des Tuileries, une évocation « introspective » de l’œuvre de Goude guidera le public depuis ses débuts à Saint-Mandé, jusqu’à ses travaux les plus récents. Évoquant ses rencontres, les influences qui l’ont marqué et ses souvenirs, ce parcours chronologique sera rythmé par des créations originales de l ’artiste. Il révélera ce qu’est l’univers de Jean-Paul Goude, mélange d’influences multiculturelles, de souvenirs d’enfance, de rencontres, le tout saupoudré d’une dose d’humour et d’ironie . « Ses images sont toujours au service d’un propos, d’un point de vue, et ne se préoccupent pas du politically correct, mais sont des prises de position.

 

Les plus fondamentales sont celles d’un respect de la différence et de la quête permanente d’un fait que peu savent nommer aujourd’hui : la beauté » Christian Caujolle, fondateur de l’agence et de la galerie Vu.


da8ac4f0812bb10f01e493dee37faa8c.jpg  e54d50a24d21cb1256d63a0001da2ad9.jpg


Dans les pièces alcôves de la rue de Rivoli, seront montrées six installations destinées à réactiver les séquences les plus fortes de sa vie et de son oeuvre : Toukie, Les Galeries Lafayette, Grace Jones, les ektas découpés, le mobiliernéon,et Chanel.

 

En 1976, pour son premier livre Jungle Fever, il photographie les communautésafro-américaines et hispaniques. Suit un numéro d’Esquire intitulé America dances pour lequel Goude réalise un article qui met en image Quatre groupes ethniques : blancs, noirs, hispaniques et gays. « C’est dans les gays bars de New York que le disco a vraiment commencé. 

C’étaient les premiers clubs intégrés où les noirs et les blancs faisaient la fête ensemble. Apparemment être blanc ou noir était beaucoup moins important que d’être homosexuel. Et les premiers à assimiler le feeling black, furent les homos blancs. » (Jungle Fever 1982)


88a484d1f031217c2be72934ed10ed3c.jpg  34611b086b875b4ecb9314f6b7516231.jpg

 

 

C’est l’époque aussi, où il commence à appliquer les principes de la French Correction à la photographie. La French Correction ou « petit guide pour se mettre en valeur », relève de sa volonté ironique de magnifier le corps à l’aide de toutes sortes de prothèses. Il redessine, photographie le corps de ses compagnes, le transforme.

 « Mon travail tourne autour de la beauté. L’attirance que j’éprouve pour les mandarins mystérieux et les princesses africaines remonte à un désir inassouvi à la fois enfantin et refoulé de voyages dans des contrées lointaines. »

 

4522e648bc31b50fb621dcf37c8a8b56.jpg

 

I l commence par « cor riger » sa compagne Radiah, qu’il juche sur des chaussures à plateforme, la surélevant ainsi de son 1m72 initial à pratiquement 2 mètres et l‘« africanise » grâce à des scarifications autocollantes de sa fabrication, posées sur son visage.

Il poursuit avec Toukie, à laquelle l’exposition consacre une salle dans laquelle sont présentés les moulages miniaturisés et transcendés de son corps. Il lui allonge les jambes et le cou, écarte les épaules, redessine ses seins et ses fesses. Tel un chirurgien-artiste , Goude utilise ses ciseaux comme un scalpel, découpant directement les ektachromes pour retoucher l’image en la magnifiant. Qu’il s’agisse de l’ex-culturiste Kellie Everts, de Toukie, de Grace Jones, ou encore Farida, il allonge, gomme, étire, démultiplie…

809262.jpg 60517f2c82eed11782d8a270b0a3a235.jpg

 

 

be33c6f40a4c94b8749b99085c64e8ed.jpg JPG-ART-DECO-2011.jpg


Grace Jones, sera sa muse idéale qu’il photographiera, découpera, repeindra, tordra en d’ét- ranges arabesques tout en la mettant en scène dans différents spectacles musicaux d’une sophistication unique, surtout dans le contexte de l’époque. Par ailleurs il lui concevra toutes sortes de costumes tous plus spectaculaires les uns que les autres, dont une incroyable robe de maternité « constructiviste ». Cette période achevée, il retourne en France.

 

0ada52973ea0deef55511893c4e54b59.jpg e01f873e61652f1949431b0e3d7c856a.jpg


La publicité vient à lui et il signe alors certains des plus beaux films publicitaires du moment. D’Egoïste de Chanel en 1990 à Guerlain en 2008 en passant par Lee Cooper 1982, Citroen 1985, la saga des Kodak de 1986 à 1992, Dim 1988, Perrier 1990, etc…


Enfin c’est depuis plus de 10 ans que Jean-Paul Goude et ses affiches incarnées par Laetitia Casta pour les Galeries Lafayette, font le bonheur des usagers du métro parisien et sont  devenues un rendez-vous incontournable pour la France entière.


050f7ef7bc57c70484223183570701bf.jpg 4d75d2564532cd62e0282c7e17e428b1.jpg

 

 

 

 

 

 

Les Arts Décoratifs - Nef
107 rue de Rivoli
75001 Paris

Tél. : 01 44 55 57 50
Métro : Palais-Royal, Pyramides ou Tuileries
http://www.lesartsdecoratifs.fr

Archives

À propos

L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE