L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE

13 Dec

Expo Solo Show: Olga KISSELEVA " Contre temps "

Publié par Eric SIMON  - Catégories :  #Exposition solo show

 

 

Du 30 novembre au 11 janvier 2014

 

 

Olga Kisseleva est née en 1965 à Leningrad, Russie. Elle vit et travaille entre Paris et Saint-Pétersbourg.

 

La galerie Rabouan Moussion est heureuse de présenter son travail dans une exposition personnelle, « Contre Temps ». L’artiste y présentera un corpus d’oeuvres déclinant différentes notions relatives au temps.

 

 

solo-1 1507

Crossworlds, 2012

What the people believe is true, the dreams of the people came true.

 

Le mode opératoire d’Olga Kisseleva s‘inscrit dans une démarche scientifique expérimentale. Un décalage, détecté au cours d’un processus ou dans le fonctionnement d’une structure, l’amène à formuler une hypothèse, expliquant l’observation en question, et dans la mesure du possible, à proposer une solution à la problématique. Dans ce but, elle identifie les compétences scientifiques nécessaires pour effectuer les études et elle pilote une recherche.

 

solo-1-1510.JPG

Time Value, 2012

 

solo-1 1514

 

solo-1-1517.JPG

Time value, 2012



Olga Kisseleva fait appel aux sciences exactes, à la biologie génétique, à la géophysique, ou bien aux sciences politiques et sociales. Elle procède aux expérimentations, calculs et analyses, en respectant strictement les méthodes du domaine scientifique concerné. Son hypothèse artistique est ainsi vérifiée et approuvée par une méthode strictement scientifique.

 

solo-1-1508.jpg

Filtres, 2013


Dans chacun de ses projets, à tous les stades de leur développement, depuis l’élaboration du travail (la prise en considération du contexte) jusqu’à la récolte des indices permettant aux propositions esthétiques de voir le jour, se trace une ligne sur laquelle les différents éléments convoqués viennent s’inscrire.

 

solo-1-1512.JPG

Divers faits, 2011

 

solo-1-1518.JPG

 

solo-1-1519.JPG


Cette manière d’adresse aux lieux et aux personnes accorde à l’artiste une place singulière, dans une forme d’engagement qui consiste à questionner, à affronter ou à tester les éléments constitutifs de la réalité d’une situation. Cet engagement peut emprunter des médiations nombreuses, des supports et des modes de pré- sentation aussi divers que les situations elles-mêmes. Mais il implique toujours, pour le spectateur comme pour l’artiste, la fidélité à un mot d’ordre, la vigilance, et s’en remet à un principe de responsabilité, qui nécessite l’instauration de relations ouvertes entre les différents éléments mis en jeu par les propositions esthétiques.

Christophe Kihm.

 

solo-1-1520.JPG

Divers faits, 2011 


Après son exposition au Louvre Lens, les spectateurs pourront interagir avec It’s Time à la galerie Rabouan Moussion. Cette oeuvre est un intervalle, elle incite à écouter sa propre horloge biologique, et non un temps abstrait imposé, avec ses cycles, ses retards, ses données édictées et assujettissantes.

 

 

solo-1 1506

Crossworlds, 2012


Lorsque le spectateur appose sa main sur l’écran, l’horloge s’adapte à son rythme, et l’oeuvre telle une Pythie, lui enseigne en lettre rouges l’attitude à adopter : « easy going », « take your time », … L’histoire de ce travail interpelle: conçue pour la première biennale industrielle d’Ekaterinbourg, elle s’inscrit dans l’Histoire. Ville interdite sous l’URSS, consacrée à la fabrication de matériel militaire, la géographie de ce lieu aujourd’hui ouvert est encore parsemée d’usines. C’est dans une de ces usines, encore en fonctionnement, que Olga Kisseleva entreprit d’ériger cette oeuvre. Le temps soviétique était une contrainte sans égale : la sirène de cette usine retentissait plusieurs fois par jour, indiquant aux ouvriers l’heure du réveil, l’heure de l’embauche à l’usine, l’heure d’amener les enfants à l’école, etc.

 

1384787524


Mais si par malheur un ouvrier arrivait après la sirène, alors il ne déjeunait pas le midi, et au troisième retard il risquait la relégation. Cette horloge avait donc un grand pouvoir sur la vie des habitants. Olga Kisseleva, avec l’aide des ouvriers, la modifia afin qu’à chaque embauche, les ouvriers appliquent leur main sur l’écran capteur. L’horloge s’adapte à leur rythme et module l’heure grâce à un calcul entre les pulsations cardiaques et la température du corps, décalant la durée du temps, décalage élaboré par un physicien quantique.

 


GALERIE RABOUAN MOUSSION

121 rue Vieille du Temple

75003 Paris.


http://www.galerie-rabouan-moussion.com/


Horaires d'ouverture: Du lundi au samedi de 10h00 à 19h00. 

Archives

À propos

L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE