L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE

30 Jan

Rétrospective Solo Show: Joel Meyerowitz

Publié par Eric SIMON  - Catégories :  #Rétrospective solo show

 

Du 23 janvier au  7 avril 2013


Par son travail en couleur, Joel Meyerowitz a révolutionné l’histoire de la photographie. Né en 1938 à New York, c’est à la suite d’une rencontre en 1962 avec Robert Frank qu’il commence à photographier la ville en noir et blanc avec un 35mm. Au milieu des années 1960, un long voyage en Europe marque un tournant dans sa carrière et lui permet d’affirmer son style.

 

JM03.jpg JM04.jpg

 

JM05.jpg

 

Mais ce n’est qu’au début des années 1970 qu’il se consacre exclusivement à la couleur. Utilisant alternativement un appareil 35mm et une chambre Deardorff 20x25, Joel Meyerowitz développe à travers ces deux formats une écriture originale. Il capture “l’instant décisif” avec son appareil 35mm, et révèle la beauté du réel en utilisant un temps de pose plus long avec la chambre grand format. Cette rétrospective présente ses premiers travaux en noir et blanc et son travail en couleur, dont les célèbres images qu’il a réalisées sur les ruines du World Trade Center à New York, après le 11 septembre 2001. 


JM17.jpg

 


Né en 1938 dans le Bronx, Joel Meyerowitz est l’archétype du New Yorkais cultivé qui a embrassé son époque avec curiosité et empathie. Par son travail en couleur, il a révolutionné l’histoire de la photographie. à l’instar de William Eggleston ou de Stephen Shore, il a influencé de jeunes générations de photographes et particulièrement l’école allemande de Düsseldorf.

 

JM06.jpg JM09.jpg

 

JM10.jpg


C’est en 1962, à la suite de sa rencontre avec Robert Frank, qu’il commence à parcourir les rues de New York avec un appareil 35mm. Durant cette période il se lie d’amitié avec Garry Winogrand, Tony Ray-Jones, Lee Friedlander, Diane Arbus. Au milieu des années 1960, un long voyage en Europe marque un tournant dans sa carrière et lui permet d’affirmer son style. Mais ce n’est qu’au début des années 1970, qu’il se consacre exclusivement à la couleur. Son premier livre, Cape Light, dans lequel il explore les variations chromatiques au contact de la lumière, est considéré comme un ouvrage classique de la photographie.

 

JM07.jpg JM08.jpg

JM01.jpg JM11.jpg


 Utilisant alternativement un appareil 35mm et une chambre Deardorff 20x25, Joel Meyerowitz développe à travers ces deux formats, qui définissent deux langages différents, une écriture originale. Il capture “l’instant décisif” avec son appareil 35mm, et révèle la beauté du réel en utilisant un temps beaucoup long avec la chambre grand format.

 

JM12.jpg JM02.jpg

JM13.jpg JM14.jpg

JM15.jpg JM16.jpg


La rétrospective à la Maison Européenne de la Photographie présente ses premiers travaux en noir et blanc et son travail en couleur, dont les images réalisées pendant neuf mois dans les ruines du World Trade Center à New York, après le 11 septembre 2001. Entre les années 1960 et les années 2000, l’oeuvre de Joel Meyerowitz apparaît ainsi comme le chaînon manquant qui permet de mieux comprendre le passage définitif du noir et blanc à la couleur dans l’histoire de la photographie de la deuxième moitié du xxe siècle.

 

 

 

 

 

 

La Maison Européenne de la Photographie

5/7 rue de Fourcy 

75004 Paris 


Horaires: Ouvert tous les jours de 11 heures à 20 heures, sauf les lundis, mardis et jours fériés.

http://www.mep-fr.org

 


Archives

À propos

L'ACTUALITÉ DES EXPOSITIONS D'ART CONTEMPORAIN A PARIS ET EN ÎLE-DE-FRANCE