L'ACTUALITÉ D'ART CONTEMPORAIN DE PARIS ET D’ÎLE-DE-FRANCE

09 Jun

Expo Solo Show: Zaven PARÉ "Orienté vers l'objet"

Publié par Eric SIMON  - Catégories :  #Exposition solo show

"Duo du masques", 1988-2013 de Zaven Paré - Courtesy Galerie Charlot © Photo Éric Simon

"Duo du masques", 1988-2013 de Zaven Paré - Courtesy Galerie Charlot © Photo Éric Simon

Du 30 Avril au 20 Juin 2015

 

Il est impossible de classer le travail de Zaven Paré dans des catégories connues : un néolo- gisme, une nouvelle discipline, un nouveau champ d’étude serait nécessaire mais toujours limitatif. Son travail se situe au croisement de suggestions, de réflexions et d'interrogations : il s’agit d’une approche holistique de la vie au travers de l’art et vice-versa.

Installation electronique "Marionnette Cathodique", 2007 de Zaven Paré - Courtesy Galerie Charlot © Photo Éric Simon

Installation electronique "Marionnette Cathodique", 2007 de Zaven Paré - Courtesy Galerie Charlot © Photo Éric Simon

"Circuits chiffrés", 1995  de Zaven Paré - Courtesy Galerie Charlot © Photo Éric Simon

"Circuits chiffrés", 1995 de Zaven Paré - Courtesy Galerie Charlot © Photo Éric Simon

"Hari Seidn's object", 2014 de Zaven Paré - Courtesy Galerie Charlot © Photo Éric Simon

"Hari Seidn's object", 2014 de Zaven Paré - Courtesy Galerie Charlot © Photo Éric Simon

Les oeuvres de Zaven Paré s’inspirent de la littérature et du théâtre ainsi que de réflexions philosophiques et anthropologiques. Les études plus récentes sur la robotique et la science comportementale viennent enrichir ce travail. Sa production semblerait répondre favorablement aux interrogations de l’animisme technologique, l’idée selon laquelle les machines auraient une âme ou seraient dotées d’une vie propre.

 

Zaven Paré construit un univers singulier. Ses oeuvres dialoguent avec celles des réalisateurs Georges Meliès et Terry Gilliam, ainsi qu'avec les animations de William Kentridge et les marionnettes mécaniques de Jan Švankmajer.

"Juan 1.0", 2011 de Zaven Paré - Courtesy Galerie Charlot © Photo Éric Simon

"Juan 1.0", 2011 de Zaven Paré - Courtesy Galerie Charlot © Photo Éric Simon

"Neoist couple", 2012 de Zaven Paré - Courtesy Galerie Charlot © Photo Éric Simon

"Neoist couple", 2012 de Zaven Paré - Courtesy Galerie Charlot © Photo Éric Simon

"Crococo", 1985 de Zaven Paré - Courtesy Galerie Charlot © Photo Éric Simon

"Crococo", 1985 de Zaven Paré - Courtesy Galerie Charlot © Photo Éric Simon

Les recherches de Zaven Paré sont au creux de l’Uncanny Valley (la Vallée de l’inquiétante étrangeté), la théorie développée par le roboticien Masahiro Mori en 1970. Selon cette théorie, plus une marionnette ou un robot nous ressemblent, plus notre réponse émotionnelle à leur égard risquerait d'être négative. Lorsque certaines créatures atteignent un trop grand degré de ressemblance, un brusque sentiment de répulsion se produit.

 

Dans un jeu artistique d’emprunt, de déconstruction et reconstruction, de récupération et d’hybridation, Zaven Paré assemble des matériaux simples avec les technologies les plus avancées. La sophistication et la complexité de la technique contrastent avec l’aspect matériel souvent «brut de décoffrage», et nous interrogent quant à l’âme des objets.

Valentina Peri

"Esquisse de machines", 1989-2005 de Zaven Paré - Courtesy Galerie Charlot © Photo Éric Simon

"Esquisse de machines", 1989-2005 de Zaven Paré - Courtesy Galerie Charlot © Photo Éric Simon

"Esquisse de machines", 1989-2005 de Zaven Paré - Courtesy Galerie Charlot © Photo Éric Simon

"Esquisse de machines", 1989-2005 de Zaven Paré - Courtesy Galerie Charlot © Photo Éric Simon

"Scipion et Berganza 3.0", 2015  de Zaven Paré - Courtesy Galerie Charlot © Photo Éric Simon

"Scipion et Berganza 3.0", 2015 de Zaven Paré - Courtesy Galerie Charlot © Photo Éric Simon

Détail "Le colloque des chiens 3.0", 2002-2008-2015 de Zaven Paré - Courtesy Galerie Charlot © Photo Éric Simon

Détail "Le colloque des chiens 3.0", 2002-2008-2015 de Zaven Paré - Courtesy Galerie Charlot © Photo Éric Simon

Zaven Paré est né à Fort de l’Eau (Algérie) et a grandi dans la région Parisienne. Il a étudié la peinture et la gravure à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris et le dessin scientifique au Museum National d’Histoire Naturelle. En 1983, il expose sa première installation majeure au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris.

 

À Montréal, où il s´est installé en 1986, il a travaillé sur de multiples fronts, dont l’illustration, la peinture et le design, traversant les frontières des modèles de création traditionnels avec différents médias. La peinture occupe une grande partie de son oeuvre durant les très prolifiques années 80, au cours desquelles il a également conçu des décors et des costumes pour les chorégraphes Marie Chouinard et Edouard Lock, pour le compositeur Mauricio Kagel et pour le metteur en scène Denis Marleau.

Galerie Charlot

47 rue Charlot
75003 Paris


www.galeriecharlot.com


Horaires d'ouverture: du mardi au samedi de 14h à 19h

Archives

À propos

L'ACTUALITÉ D'ART CONTEMPORAIN DE PARIS ET D’ÎLE-DE-FRANCE