L'ACTUALITÉ D'ART CONTEMPORAIN DE PARIS ET D’ÎLE-DE-FRANCE

Peter Blake: le précurseur du Pop Art Anglais

 

Peter Blake est né en 1932 à Dartford en Grande Bretagne. Peter Blake commence très tôt, "Dés l'age de quatorze ans", ses études d'art au Gravesend Technical College and School of Art dans le Kent (1946-1951).

 

 Il est ensuite admis au Royal College of Art où il obtient le Diplôme de Premier niveau, en 1956. Il y retournera de 1964 à 1976 pour y enseigner. Ses premières oeuvres sont dominées par des scènes fantastiques qu’il puise dans le monde du cirque. IL peint et fait des collages empruntés à la culture populaire anglaise : enfants en roller, femmes voluptueuses en bikini, boxeurs...

 

peinture-c3-9913.jpg


En 1956, il obtient une bourse de recherche ’Leverhulme’ pour étudier l’art populaire à travers l’Europe, pendant deux ans.
 

 

peinture-c3-9902.JPG

Auto portrait

 

Durant les années 60 Peter Blake devient un des anglais les plus connus du mouvement Pop art. En 1960 une première exposition personnelle lui est consacrée à l’Institute of Contemporary Arts. Un an plus tard il présente ses oeuvres à l’exposition "Young contemporaries", aux côtés de David Hockney et de R.B. Kitaj, premiers artistes à avoir été rattachés au mouvement anglais Pop Art.

 

peinture-c3-9905.JPG

 

ABC-minors-by-Peter-Blake-1955.jpg

 

1955.jpg

 

En 1961, il reçoit le Premier Prix John Moore, à Liverpool. La même année, le film Monitor "Pop goes to easel" de Ken Russel, diffusé sur la BBC, présentera l’artiste au grand public.

 

peinture-c3-9906.jpg

 

peinture-c3-9911.JPG


En 1967, il réalise la couverture du très célèbre album des Beatles, "Sergeant Pepper’s Lonely Hearts Club Band’" qui rencontre un immense succès.

 

beatles-sgt-peppers-lonely-heart-club-band.jpg


En 1975, il devient membre fondateur de la Confrérie de Ruralistes avec Jann Haworth, Ann et Graham Arnold, David Inshaw, Annie et Graham Ovenden. Sous l’influence de ce groupe d’artistes, son language graphique se modifie. Il continue à peindre des enfants mais, à présent, dans des décors de contes de fées et de lutins. En 1979, il se sépare de Jann Haworth et revient vivre à Londres où il vit et travaille aujourd’hui.

 

 

peinture-c3-9912.jpg

 

1969.jpg


En 1981 il devient membre de la Royal Academy of Art, à Londres d’où il se retirera en 2002.


En 1987, il épouse Chrissie Wilson, elle-même peintre, avec qui il aura une fille, Rose Blake.

 

03-_Peter_Blake_-_The_Origins_of_Pop_III_-_50_5x50_5cm.jpg  peter-blake-dealer2.jpg

 

alphabet_7_s.jpg


 

alphabet_9_s.jpg

 

dzn_Giveaways-at-The-Temporium-5.jpg

 


En 2005, l’artiste inaugure le Sir Peter Blake Music Art Gallery qu’il ouvre à l’Université de Leeds. L’exposition permanente présente entre autres 14 couvertures d’album qui lui avaient été commandées.

 

2009-collage.jpg


Plusieurs rétrospectives lui ont déjà été consacrées, la première datant de 1969, à la City Art Gallery, à Bristol. Il a également organisé des expositions itinérantes à travers l’Europe. Il a exposé dans de nombreuses galeries londoniennes ainsi qu’à l’étranger : galerie Claude Bernard à Paris (1984 et 1995), galerie Nishimura à Tokyo (1988), galerie Heland Wetterling à Gothenburg en Suède (1990), galerie Govinda à Washington (1992).

 

 

 

p44784-9091_45b15d.jpg

 

 

 

 

Archives

À propos

L'ACTUALITÉ D'ART CONTEMPORAIN DE PARIS ET D’ÎLE-DE-FRANCE