L'ACTUALITÉ D'ART CONTEMPORAIN DE PARIS ET D’ÎLE-DE-FRANCE

DANIEL FIRMAN: "Sculpteur du mouvement en mode pause"

Daniel Firman est né en 1966 à Bron, France.

 

Après des études aux Beaux-arts de Saint-Etienne et d’Angoulême, il s’intéresse de près à la sculpture conventionnelle. A partir de 1998, il se tourne vers un langage formel unique en son genre.

 

 Daniel_Firman_74.jpg             


 Ses oeuvres font régulièrement l’objet de nombreuses expositions personnelles et collectives, en France et à l’étranger. Daniel Firman vit et travaille aujourd’hui à Paris.


« Daniel Firman est représentatif d'une nouvelle génération qui veut faire tomber du mur l'œuvre d'art et désacraliser la sculpture. Pour cela il l'allonge par terre dans l'idée de renvoyer à l'angoissante condition de l'humain ».

 

 

2799764286_a7b31a55eb_o.jpg press-2418-Daniel_Firman.jpg



DEMARCHE ARTISTIQUE


L’intérêt de Daniel Firman pour la physique et l’énergie des corps, pour le mouvement et son rapport à l’espace se traduit par un travail de sculpture au centre duquel la figure revient de manière récurrente.

Envisagée à chaque fois comme un « personnage », prise dans un élan chorégraphique et narratif, la figure est traitée sur un mode réaliste qui incite le spectateur autant à se projeter dans l’oeuvre qu’à s’en tenir à distance, les visages sont toujours cachés ce qui apporte un mystère supplémentaire sur ces personnages suspendu dans le temps.


black-hole.jpgsimplyred.jpg

 

Chargés d’objets quotidiens, entravés par leurs vêtements, simplement arrêtés ou encore en équilibre dans l’espace, ces personnages grandeur nature traduisent des situations physiques et morales parfois déroutantes et excessives, à même de transformer la perception d’un lieu.

 

 

Alliant hasard et conception, corps et esprit, suspens du temps et mouvement, ses oeuvres sont conçues à partir de techniques et de processus divers : performance, moulage, photographie, image électronique, construction ou encore recyclage…



Daniel Firman pense ainsi chacune de ses sculptures comme un « environnement-système » faisant dialoguer les idées et les formes. Il envisage le corps humain comme l’interface de l’individu avec le monde, comme le vecteur de la présence et de l’action de l’individu dans un univers à la fois banal et en transformation.

 

Carla--mouvement-III--big.jpg Clementine-big.jpg

Ester-biga.jpg Marie-Agnes-big.jpg

 

 

Daniel Firman est l’une des figures importantes de la scène artistique française. 
Participant régulièrement à de nombreuses expositions tant personnelles que collectives, en France aussi bien qu’à l’étranger, il a su en plus d’une décennie déployer un langage formel unique, s’intéressant tout particulièrement à la question des corps et de leur équilibre. Explorant sans cesse le territoire de la sculpture, Daniel Firman met en scène des personnages anonymes et des éléments du quotidien dans des situations à l’équilibre précaire. La société de consommation est évoquée à travers des empilements hétéroclites sur des personnages qui n’ont pour identité que leurs prénoms et dont le visage est systématiquement caché. Oeuvres souvent spectaculaires, ses sculptures se sont allégées avec le temps, parallèlement à son intérêt croissant pour la danse et la gestuelle. Les corps apparaissent dans ses oeuvres en équilibre précaire, proches de la chute mais n’y succombant jamais. Comme au cours du mouvement pulmonaire, il existe un court instant de pause entre expiration et inspiration, moment particulier où le flux respiratoire ralentit à l'extrême avant de reprendre à nouveau.


   Luc-big.jpgSuperpolposition-1big

dfirmanmca14-copie-1.jpg MCAFirmanCarla


Si l'artiste met en jeu la sculpture, ce qu'il donne à voir n'est pas figé, rendu inerte par l'immobilité.

 

airless-andrea_3-big.jpg  62288008



« Le corps se trouve au coeur du travail de Daniel Firman. […] Une filiation forte apparaît avec des pratiques issues des années 1960 et 1970, utilisant le corps non plus comme sujet mais comme médium. » (Marion Guilmot)

  4145426730_6f1a9b4e9b_o.jpg AG-Firman2-03G.jpg Expo_Firman_post.jpg



Le rôle de l’architecture est également primordial dans le travail de Daniel Firman.

« Blackflip » ne montre pas seulement la troupe favorite de Daniel Firman mais plusieurs autres sculptures récentes dont une machine à laver « Rotomatic » qui tourne sur elle-même au rythme de ses programmes de lavage, évoquant le corps d’un danseur tournant sur lui-même.

 

 

 

 

 

 

> Le site de Daniel Firman http://www.danielfirman.com

Archives

À propos

L'ACTUALITÉ D'ART CONTEMPORAIN DE PARIS ET D’ÎLE-DE-FRANCE